Rechercher
Rechercher

Monde - Justice

Kiev poursuit Moscou devant la CEDH pour une série d’« assassinats ciblés » d’opposants

L’Ukraine a engagé des poursuites devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) contre la Russie qu’elle accuse d’avoir effectué des « opérations d’assassinats ciblés d’opposants présumés » parmi lesquels Alexeï Navalny et Sergueï Skripal, a annoncé la CEDH hier dans un communiqué. Outre l’opposant numéro un au Kremlin et l’ex-agent double, les noms de Boris Nemtsov, abattu à Moscou en 2015, de Zelimkhan Khangochvili, un Géorgien d’origine tchétchène tué à Berlin en 2019, et de la journaliste russe Anna Politkovskaïa, assassinée à Moscou en 2006, figurent sur la longue liste des cas mentionnés dans le dossier, selon le service de presse de la cour, interrogé par l’AFP. Selon Ivan Lichtchyna, le vice-ministre ukrainien de la Justice, certains meurtres ont été commis en Ukraine, dont les assassinats de deux responsables du renseignement ukrainien tués par des bombes placées dans leurs voitures en mars et juin 2017.



L’Ukraine a engagé des poursuites devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) contre la Russie qu’elle accuse d’avoir effectué des « opérations d’assassinats ciblés d’opposants présumés » parmi lesquels Alexeï Navalny et Sergueï Skripal, a annoncé la CEDH hier dans un communiqué. Outre l’opposant numéro un au Kremlin et l’ex-agent double, les...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut