Rechercher
Rechercher

Politique - Contestation

Des parents d’étudiants à l’étranger bloquent la route à Hamra

Des parents d’étudiants à l’étranger bloquent la route à Hamra

Des parents d’étudiants libanais à l’étranger manifestant hier dans le quartier de Hamra. Photo ANI

Des parents d’étudiants libanais à l’étranger ont manifesté hier matin dans le quartier de Hamra à Beyrouth, bloquant la rue de Rome à l’aide de pneus auxquels ils ont mis le feu, pour réclamer de pouvoir transférer de l’argent à leurs enfants au taux officiel du dollar. Les manifestants se sont rassemblés à l’initiative du comité des parents d’étudiants dans les universités étrangères. Ils ont affirmé qu’ils protestaient « contre la politique d’atermoiement dans l’application de la loi sur le dollar étudiant ».

Par la suite, des dizaines de proches des étudiants à l’étranger se sont dirigés vers différentes banques dans le secteur de Hamra, tentant notamment d’entrer de force dans une agence du Crédit libanais, avant que les forces de l’ordre ne se déploient autour de l’établissement pour les en empêcher, a affirmé sur Twitter le groupe des « Jeunes de la banque » (majmouat chabab al-masrif), qui se réclame de la révolte du 17 octobre 2019. Le groupe a ajouté que des employés de la Banque libano-française à Hamra ont été évacués par les forces de sécurité après que des protestataires ont essayé d’entrer dans le bâtiment.

« Nous sommes avec les proches des étudiants et leurs revendications face à la junte bancaire corrompue au pouvoir », a affirmé de son côté le mufti jaafarite Ahmad Kabalan, soutenant les parents des étudiants. Il a appelé le président de la République Michel Aoun, le président du Parlement Nabih Berry et le Premier ministre sortant Hassane Diab à « trouver une solution radicale car le gouverneur (de la Banque du Liban) se comporte comme s’il était au-dessus de la loi et intouchable ».


Des parents d’étudiants libanais à l’étranger ont manifesté hier matin dans le quartier de Hamra à Beyrouth, bloquant la rue de Rome à l’aide de pneus auxquels ils ont mis le feu, pour réclamer de pouvoir transférer de l’argent à leurs enfants au taux officiel du dollar. Les manifestants se sont rassemblés à l’initiative du comité des parents d’étudiants dans les...

commentaires (1)

Qui parle Kabalan????

Eleni Caridopoulou

18 h 16, le 23 février 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Qui parle Kabalan????

    Eleni Caridopoulou

    18 h 16, le 23 février 2021

Retour en haut