Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient

Erdogan prône une relation « gagnant gagnant » avec les États-Unis

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé samedi soir son souhait de développer les relations entre la Turquie et les États-Unis sur la base d’une approche « gagnant gagnant », alors que de nombreux contentieux ont envenimé ces dernières années les rapports entre les deux alliés de l’OTAN. « Nous souhaitons renforcer notre coopération avec la nouvelle administration américaine sur la base du gagnant gagnant », a déclaré M. Erdogan dans une vidéo diffusée par la présidence turque sur Twitter. Le chef de l’État turc a aussi affirmé avoir la conviction que les « intérêts communs de la Turquie et des États-Unis sont plus nombreux que leurs divergences ». La Turquie avait accueilli avec une certaine méfiance l’élection de Joe Biden, craignant un durcissement américain à son égard sur de nombreux dossiers. En réaction à la livraison en 2019 à la Turquie de la première batterie du système de défense antiaérienne russe S-400, les États-Unis ont exclu Ankara du programme de fabrication de l’avion furtif F-35 et interdit en décembre l’attribution de tout permis d’exportation d’armes au SSB, l’agence gouvernementale turque chargée des achats d’équipements militaires. Une première réaction américaine, jugée molle par Ankara, à la mort de 13 Turcs en Irak retenus par les rebelles du PKK avait cette semaine ravivé les tensions, M. Erdogan accusant Washington de soutenir les « terroristes » kurdes. La colère d’Ankara a pu être apaisée par une déclaration du chef de la diplomatie américaine imputant ouvertement au PKK la responsabilité de la mort des treize Turcs.



Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé samedi soir son souhait de développer les relations entre la Turquie et les États-Unis sur la base d’une approche « gagnant gagnant », alors que de nombreux contentieux ont envenimé ces dernières années les rapports entre les deux alliés de l’OTAN. « Nous souhaitons renforcer notre coopération avec la nouvelle...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut