Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Union européenne

Les 27 exigent de Poutine « la libération immédiate » de l’opposant Navalny

Le président du Conseil européen Charles Michel a annoncé avoir téléphoné hier au président russe Vladimir Poutine pour exiger la « libération immédiate » de l’opposant Alexeï Navalny avant les manifestations prévues aujourd’hui à Moscou. Le dirigeant européen a fait part des « sérieuses inquiétudes » de l’UE concernant M. Navalny et appelé « au respect intégral et inconditionnel de ses droits », précise un communiqué publié après cet échange. Alors que plusieurs États membres et le Parlement européen exigent l’adoption de nouvelles sanctions européennes, les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne doivent engager lundi une réflexion sur les mesures à adopter pour soutenir les demandes de libération de l’opposant russe. Mais aucune décision ne devrait être prise lors de cette réunion organisée en visioconférence à cause de la pandémie, a-t-on indiqué de source diplomatique. Charles Michel a informé Vladimir Poutine de la décision de convoquer « un débat stratégique sur les relations UE-Russie » lors du sommet européen de mars.


Le président du Conseil européen Charles Michel a annoncé avoir téléphoné hier au président russe Vladimir Poutine pour exiger la « libération immédiate » de l’opposant Alexeï Navalny avant les manifestations prévues aujourd’hui à Moscou. Le dirigeant européen a fait part des « sérieuses inquiétudes » de l’UE concernant M. Navalny et appelé...

commentaires (1)

LES 27, 37 47 OU 107... VLADIMIR BEY S'EN FOUT EPERDUMENT.

gaby sioufi

12 h 32, le 23 janvier 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • LES 27, 37 47 OU 107... VLADIMIR BEY S'EN FOUT EPERDUMENT.

    gaby sioufi

    12 h 32, le 23 janvier 2021

Retour en haut