Rechercher
Rechercher

USA

La Chine, « plus grande menace pour la démocratie »

Le chef du renseignement américain a qualifié la Chine de « plus grande menace pour la démocratie et la liberté dans le monde ». Dans une tribune publiée jeudi par le Wall Street Journal (WSJ), le directeur du Renseignement national, John Ratcliffe, a dénoncé le vol par la Chine de secrets d’affaires et de technologies de défense américains. « La République populaire de Chine représente la plus grande menace pour l’Amérique aujourd’hui et la plus grande menace pour la démocratie et la liberté dans le monde depuis la Seconde Guerre mondiale » (1939-1945), a-t-il écrit dans le quotidien américain. Interrogée lors d’un point de presse, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a rejeté ces accusations, qualifiées de « mensonges et rumeurs destinées à discréditer la Chine ». Dans le WSJ, M. Ratcliffe a également accusé Pékin de recourir, via des agents, à la pression économique pour influencer des parlementaires américains ou les compromettre. « Nos renseignements montrent que Pékin mène régulièrement ce type d’opérations d’influence aux États-Unis », a-t-il écrit. « Les dirigeants chinois cherchent à subordonner les droits de l’individu à la volonté du Parti communiste » chinois (PCC), a encore accusé M. Ratcliffe.



Le chef du renseignement américain a qualifié la Chine de « plus grande menace pour la démocratie et la liberté dans le monde ». Dans une tribune publiée jeudi par le Wall Street Journal (WSJ), le directeur du Renseignement national, John Ratcliffe, a dénoncé le vol par la Chine de secrets d’affaires et de technologies de défense américains. « La République...

commentaires (0)

Commentaires (0)