Rechercher
Rechercher

Libye

12 corps découverts dans de nouveaux charniers

12 corps découverts dans de nouveaux charniers

Un membre des troupes de GNA signale une fosse commune à Tarhouna, en Libye, le 11 juin. AFP /Mahmud TURKIA

Douze corps ont été découverts dans de nouvelles fosses à Tarhouna, ville de l'ouest de la Libye, où de nombreuses dépouilles sont retrouvées depuis le début de l'été, a indiqué l'autorité du Gouvernement d'union nationale (GNA) chargée des disparus.

"Quatre nouveaux sites ont été découverts, dont deux fosses communes et deux tombes individuelles, à Tarhouna" a indiqué l'autorité chargée de la recherche et de l'identification des disparus - qui dépend du GNA - sur son compte Facebook mercredi: "Douze corps non identifiés ont été exhumés".

L'existence de plusieurs charniers à Tarhouna avait été signalée après le départ de la ville en juin des forces pro-Haftar, homme fort de l'Est libyen, qui tentaient depuis avril 2019, en vain, de conquérir militairement Tripoli située à 80 km plus au nord-ouest et où siège le GNA reconnu par l'ONU. Les deux autorités rivales se disputent le pouvoir en Libye, plongée dans le chaos depuis 2011 et la chute de Mouammar Kadhafi.

Depuis le retrait des pro-Haftar de Tarhouna, leur dernier bastion dans l'Ouest, «les équipes de recherche (...) ont exhumé 98 corps», a indiqué à l'AFP Loutfi Tawfiq, un responsable de l'autorité chargée des disparus. Les découvertes macabres se succèdent mais l'exhumation des corps est parfois lente en raison du manque de moyens. Selon Abdel Hakim Abou Naama, président de l'association des victimes de Tarhouna, il y aurait "16 charniers identifiés qui n'ont pas encore été fouillés".


Douze corps ont été découverts dans de nouvelles fosses à Tarhouna, ville de l'ouest de la Libye, où de nombreuses dépouilles sont retrouvées depuis le début de l'été, a indiqué l'autorité du Gouvernement d'union nationale (GNA) chargée des disparus.

"Quatre nouveaux sites ont été découverts, dont deux fosses communes et deux tombes individuelles, à Tarhouna" a indiqué...