Rechercher
Rechercher

Attaque au couteau à Nice

Hariri : Le terrorisme n'a pas de religion

Hariri : Le terrorisme n'a pas de religion

Le Premier ministre libanais désigné Saad Hariri. REUTERS/Mohamed Azakir

Le Premier ministre libanais désigné Saad Hariri a condamné jeudi l'attaque au couteau dans une église de Nice, dans le sud-est de la France, qui a fait trois morts et plusieurs blessés.

"Je condamne avec la plus grande fermeté et indignation l'attaque criminelle odieuse en l'église Notre-Dame dans la ville française de Nice. Le terrorisme n'a pas de religion. L'ensemble des musulmans sont appelés à rejeter cet acte criminel qui n'a rien à voir sur le plan religieux, moral et humanitaire avec l'islam et le Prophète", a écrit M. Hariri sur son compte Twitter.

Dans la journée, M. Hariri s'est entretenu avec le mufti de la République libanaise, cheikh Abdellatif Deriane. "L'islam va bien et les musulmans vont bien. Le monde a besoin de l'islam", a déclaré le leader du courant du Futur à l'issue de son entretien à Dar el-Fatwa à l'occasion de la fête de la naissance du Prophète.


Le Premier ministre libanais désigné Saad Hariri a condamné jeudi l'attaque au couteau dans une église de Nice, dans le sud-est de la France, qui a fait trois morts et plusieurs blessés."Je condamne avec la plus grande fermeté et indignation l'attaque criminelle odieuse en l'église Notre-Dame dans la ville française de Nice. Le terrorisme n'a pas de religion. L'ensemble des musulmans...