Rechercher
Rechercher

Politique

Kubis appelle les forces politiques traditionnelles à « aider » Saad Hariri

Kubis appelle les forces politiques traditionnelles à « aider » Saad Hariri

Le coordinateur spécial des Nations unies au Liban, Jan Kubis. Photo d’archives ANI

Le coordinateur spécial de l’ONU au Liban, Jan Kubis, a appelé hier les « forces politiques traditionnelles » à « aider » le Premier ministre désigné Saad Hariri à « former rapidement un gouvernement (…) pour commencer à mettre en œuvre les réformes » afin de tenter de sortir le Liban de la plus grave crise de son histoire récente.

« Aucun pays, le Liban d’autant plus, en chute libre de manière catastrophique, ne peut survivre éternellement sans un gouvernement réformateur, seule façon d’entamer le sauvetage du pays et de sa population de l’effondrement, du chaos et de l’extrémisme », a écrit M. Kubis dans une série de tweets. « Ce sont les forces politiques traditionnelles qui se sont à nouveau mises en position de choisir la voie à suivre, malgré leurs nombreux échecs dans le passé et le profond scepticisme pour l’avenir. C’est à eux d’aider Saad Hariri à former rapidement un gouvernement d’action pour commencer à mettre en œuvre les réformes connues de tous. Ne comptez pas sur des miracles, des élections à l’étranger ou des donateurs extérieurs. Le sauvetage doit commencer au Liban, par le Liban », a-t-il conclu.



Le coordinateur spécial de l’ONU au Liban, Jan Kubis, a appelé hier les « forces politiques traditionnelles » à « aider » le Premier ministre désigné Saad Hariri à « former rapidement un gouvernement (…) pour commencer à mettre en œuvre les réformes » afin de tenter de sortir le Liban de la plus grave crise de son histoire...

commentaires (0)

Commentaires (0)