Rechercher
Rechercher

Étude

Les systèmes d’aide à la conduite s’améliorent

Les systèmes d’aide à la conduite s’améliorent

Certains modèles de voitures bardées de systèmes d’aide à la conduite s’avèrent très sûrs, mais le conducteur doit encore rester maître de son véhicule, selon le cabinet EuroNCAP. Photo DR

Les systèmes d’aide à la conduite sur autoroute s’améliorent et certains modèles de voitures s’avèrent très sûrs, analyse le cabinet EuroNCAP dans une étude portant sur dix véhicules, publiée jeudi dernier.

Trois modèles haut de gamme – la Mercedes GLE, la BMW série 3 et l’Audi Q8 – se classent dans la catégorie « très bonnes performances » : ils offrent « un bon équilibre entre un niveau élevé d’assistance à la conduite et le maintien de l’engagement du conducteur qui reste maître de son véhicule », explique EuroNCAP dans un communiqué. Ces véhicules offrent également un bon système d’urgence d’évitement des collisions et réagissent de manière appropriée si le conducteur se retrouve dans l’incapacité d’intervenir alors que la voiture est en mode d’assistance, note le cabinet. Pour Michiel Van Ratingen, secrétaire général d’EuroNCAP, « les résultats de cette série d’essais montrent que l’aide à la conduite s’améliore rapidement et devient plus facilement disponible, mais que tant que la surveillance du conducteur n’est pas sensiblement améliorée, celui-ci doit rester maître de son véhicule en permanence ».

Selon les critères appliqués par EuroNCAP à ces systèmes d’autonomie de niveau 2, le conducteur doit toujours être responsable et impliqué au volant, et le système d’aide est justement là pour ça : l’assister. Ces systèmes ne sont pas sans défaut et ne doivent pas remplacer le conducteur ni prendre le contrôle total du véhicule.

La Tesla Model 3, la Volkswagen Passat, le Nissan Juke et la Volvo V60 ont également été classés dans la catégorie « performances moyennes ». La Tesla, pionnière du genre, obtient d’excellents résultats dans l’assistance du véhicule et les dispositifs de sécurité d’urgence, mais son système de « pilotage automatique » n’implique pas assez le conducteur, selon EuroNCAP. Le Ford Kuga obtient de « bonnes performances », « démontrant que des systèmes bien équilibrés et avancés sont également disponibles sur des véhicules de catégorie intermédiaire grand public ». La Renault Clio et la Peugeot 2008, des modèles moins chers et plus répandus, ont toutes deux été classées dans la catégorie « performances de base ». « Ne disposant pas de la technologie de pointe des systèmes plus avancés testés, elles offrent un niveau d’assistance relativement modeste qui garantit que le conducteur reste engagé dans sa conduite », souligne EuroNCAP.

Source : AFP


Les systèmes d’aide à la conduite sur autoroute s’améliorent et certains modèles de voitures s’avèrent très sûrs, analyse le cabinet EuroNCAP dans une étude portant sur dix véhicules, publiée jeudi dernier.

Trois modèles haut de gamme – la Mercedes GLE, la BMW série 3 et l’Audi Q8 – se classent dans la catégorie « très bonnes performances » :...

commentaires (0)

Commentaires (0)