Rechercher
Rechercher

Lifestyle

Brèves

James Albert Bond, le véritable agent 007

Un agent secret britannique nommé James Bond a été envoyé derrière le rideau de fer deux ans après la sortie du premier film avec l’agent 007, selon les archives récemment publiées de l’Institut polonais de la mémoire nationale (IPN). James Albert Bond est arrivé à Varsovie le 18 février 1964 et occupait officiellement un poste d’archiviste à l’ambassade britannique, indiquent des documents du service de contre-espionnage communiste. D’après les services communistes, M. Bond, né en 1928, ressemblait peu à son homologue fictif éponyme, surtout connu pour son penchant pour la vodka-martini et les femmes. Les agents polonais ont noté que James Bond était bien « intéressé par les femmes », mais était « très prudent » et n’a pris aucun contact avec les citoyens polonais, précisent les documents. Selon l’IPN, il était « un agent de bas niveau avec un nom très médiatisé » – les agents communistes connaissaient eux aussi le héros fictif. Les archives indiquent aussi que James Bond avait tenté de se rendre, en octobre et novembre 1964, dans des « installations militaires » à Bialystok et Olsztyn, dans l’est de la Pologne, près de la frontière de l’époque avec l’Union soviétique. Apparemment sans succès retentissant, le vrai James Bond a quitté la Pologne le 21 janvier 1965. L’écrivain Ian Fleming, lui-même ancien agent britannique, a toujours indiqué que son héros devait son nom à l’ornithologue américain James Bond, dont il possédait un livre sur les oiseaux des Caraïbes.

Un dessin représentant Verlaine et Rimbaud en vente chez Christie’s

Un dessin représentant les poètes français Paul Verlaine et Arthur Rimbaud, souvent reproduit mais jamais exposé, sera mis en vente chez Christie’s à Paris le 3 novembre, a annoncé la maison d’encans. Ce dessin, estimé entre 70 000 et 100 000 euros, est l’œuvre du peintre et illustrateur Félix Régamey (1844-1907) et a été réalisé dans une lettre adressée à son frère datée de 1872. On y voit les deux poètes marcher dans la rue à Londres, passant à côté d’un policier en arrière-plan. « Maintenant, devine qui j’ai sur le dos depuis trois jours. Verlaine et Rimbaud – arrivant de Bruxelles. Verlaine, beau à sa manière. Rimbaud, hideux. L’un et l’autre sans linge d’ailleurs. Ils se sont décidés pour le gin sans hésitation », confie Régamey. Ce croquis, a précisé Christie’s, est « l’unique dessin montrant Verlaine et Rimbaud ensemble pendant leur fameuse fuite entre 1872 et 1873, une des périodes créatrices majeures de Rimbaud ». Il a été maintes fois reproduit, à partir d’un livre sur Verlaine publié par Régamey en 1896. Mais l’original est resté dans la famille pendant près d’un siècle et demi. Verlaine et Rimbaud font l’objet d’une campagne de plusieurs admirateurs pour les faire entrer ensemble au Panthéon, idée à laquelle est favorable la ministre française de la Culture, Roselyne Bachelot, mais contre laquelle ont plaidé une descendante du frère de Rimbaud et plusieurs intellectuels.


James Albert Bond, le véritable agent 007

Un agent secret britannique nommé James Bond a été envoyé derrière le rideau de fer deux ans après la sortie du premier film avec l’agent 007, selon les archives récemment publiées de l’Institut polonais de la mémoire nationale (IPN). James Albert Bond est arrivé à Varsovie le 18 février 1964 et occupait officiellement un...

commentaires (0)

Commentaires (0)