Rechercher
Rechercher

Coronavirus

Nouveau tour de vis en France, fermeture des bars à Marseille



Nouveau tour de vis en France, fermeture des bars à Marseille

Le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'une conférence de presse, à Paris, le 23 septembre 2020. / AFP / POOL / Eliot BLONDET

Le gouvernement français a annoncé mercredi de nouvelles mesures draconiennes et territorialisées pour lutter contre la pandémie de Covid-19, notamment la fermeture totale des bars et des restaurants dans la deuxième ville Marseille et la mise en "état d'alerte renforcée" de onze métropoles, dont Paris ou Lille.

"La situation continue globalement de se dégrader, dans certains territoires, et les conséquences sanitaires, en particulier le niveau de tension hospitalière, exigent que nous prenions des mesures supplémentaires," a déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran pour expliquer ces décisions, les plus strictes prises depuis la fin du confinement généralisé de la population le 11 mai. Ainsi, la métropole d'Aix-Marseille, dans le sud-est, et la Guadeloupe, dans les Antilles, ont été placées en "zone d'alerte maximale", a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse. Ce niveau d'alerte, précédant l'état d'urgence sanitaire, entraîne la fermeture totale des bars et des restaurants, une mesure redoutée par un secteur déjà très affaibli par le confinement du printemps.

Par ailleurs, onze autres métropoles, dont Paris et Lille, ont été placées en "zone d'alerte renforcée", ce qui implique notamment une fermeture des bars à partir de 22 heures, ainsi que la limitation des rassemblements à 1.000 personnes, contre 5.000 actuellement. Cette mesure devrait notamment concerner le tournoi de tennis de Roland-Garros, qui commencera dimanche, quatre mois plus tard que sa programmation habituelle, et avait déjà prévu de réduire sa jauge à 5.000 spectateurs.

Les rassemblements de plus de 10 personnes dans l'espace public sont également proscrits, et les salles pour les activités festives et associatives sont fermées. "Il est encore temps d'agir, les mesures que nous prenons ont pour objectif de sortir de cette trajectoire", a insisté M. Véran, appelant les Français à respecter les gestes barrières et à ne pas multiplier les dîners ou les rassemblements amicaux ou familiaux. Les indicateurs se dégradent depuis plusieurs semaines en France, où l'épidémie a déjà fait plus de 31.000 morts.

Le pays a enregistré 13.072 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures tandis que le taux de positivité des tests continue de grimper, selon les données publiées mercredi par Santé publique France. Il y a actuellement "près de 6.000 malades (du Covid) hospitalisés, plus de 600 hospitalisations par jour depuis quelques jours" dont "une centaine en réanimation".


Le gouvernement français a annoncé mercredi de nouvelles mesures draconiennes et territorialisées pour lutter contre la pandémie de Covid-19, notamment la fermeture totale des bars et des restaurants dans la deuxième ville Marseille et la mise en "état d'alerte renforcée" de onze métropoles, dont Paris ou Lille.

"La situation continue globalement...