Rechercher
Rechercher

Sécurité

Tirs contre le siège des Kataëb à Saïfi

Tirs contre le siège des Kataëb à Saïfi

Le siège du parti Kataëb à Saïfi. Photo kataëb.org

Des inconnus ont tiré en l’air hier matin devant le siège du parti des Kataëb, dans le quartier de Saïfi, à Beyrouth, a rapporté le bureau de presse du parti. « Plusieurs balles ont été tirées devant nos bureaux. Nous avons transmis les informations recueillies par nos caméras de surveillance aux forces de sécurité qui enquêtent sur les circonstances de cet incident », a indiqué à L’Orient-Le Jour Patrick Richa, responsable de la communication au sein des Kataëb. M. Richa s’est refusé à tout commentaire supplémentaire, en attendant les résultats de l’enquête. En mars dernier, le siège du parti avait également été la cible de tirs qui avaient touché la façade du bâtiment. Les services de renseignements des Forces de sécurité intérieure avaient alors arrêté un homme suspecté d’être l’auteur des coups de feu.

La tension est montée d’un cran lundi tard dans la nuit devant le siège du Courant patriotique libre (CPL), au centre Mirna Chalouhi à Sin el-Fil, à l’est de Beyrouth, après l’arrivée à proximité du bâtiment d’un convoi de partisans des Forces libanaises (FL). Des coups de feu ont été tirés du côté des partisans du CPL et des insultes et provocations ont été lancées du côté des militants des FL.



Des inconnus ont tiré en l’air hier matin devant le siège du parti des Kataëb, dans le quartier de Saïfi, à Beyrouth, a rapporté le bureau de presse du parti. « Plusieurs balles ont été tirées devant nos bureaux. Nous avons transmis les informations recueillies par nos caméras de surveillance aux forces de sécurité qui enquêtent sur les circonstances de cet...

commentaires (1)

"... En mars dernier ... les services de renseignements des Forces de sécurité intérieure avaient arrêté un homme suspecté d’être l’auteur des coups de feu ..." -.- Et? Il a été inculpé ou relâché? Appartenait-il à une "mouvance" quelconque ou était-il sous influence? Il n’est pas politiquement correct d’informer le peuple?

Gros Gnon

08 h 29, le 17 septembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • "... En mars dernier ... les services de renseignements des Forces de sécurité intérieure avaient arrêté un homme suspecté d’être l’auteur des coups de feu ..." -.- Et? Il a été inculpé ou relâché? Appartenait-il à une "mouvance" quelconque ou était-il sous influence? Il n’est pas politiquement correct d’informer le peuple?

    Gros Gnon

    08 h 29, le 17 septembre 2020