Rechercher
Rechercher

France

Quatre ex-dirigeants du centre chiite Zahra en garde à vue

Quatre anciens dirigeants de l’association musulmane chiite « Centre Zahra France » à Grande-Synthe (Nord) sont en garde à vue depuis mardi, soupçonnés d’avoir poursuivi l’activité de cette structure malgré sa dissolution, a-t-on appris hier de source judiciaire. Le parquet de Dunkerque avait ouvert une enquête en septembre 2019 pour « participation ou maintien d’association dissoute » après un signalement préfectoral. Les quatre anciens responsables, interpellés mardi, auraient continué « des activités de type prêches et rencontres prêchées », sur place ou sur les réseaux sociaux, selon le parquet. Le Centre Zahra avait été dissous en mars 2019. Le ministre de l’Intérieur de l’époque, Christophe Castaner, avait dénoncé des activités « qui légitiment de façon régulière le jihad armé ». Le tribunal administratif de Lille avait également relevé « la propagande ayant pour objet de glorifier la lutte armée et de provoquer la haine et la violence en relayant des messages antisémites, entraînant ainsi le risque de commission d’actes terroristes ».



Quatre anciens dirigeants de l’association musulmane chiite « Centre Zahra France » à Grande-Synthe (Nord) sont en garde à vue depuis mardi, soupçonnés d’avoir poursuivi l’activité de cette structure malgré sa dissolution, a-t-on appris hier de source judiciaire. Le parquet de Dunkerque avait ouvert une enquête en septembre 2019 pour « participation ou maintien...

commentaires (2)

Et voilà la France a fait un bon travail!!

Eleni Caridopoulou

17 h 52, le 17 septembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Et voilà la France a fait un bon travail!!

    Eleni Caridopoulou

    17 h 52, le 17 septembre 2020

  • Superbe,la France d aujourd’hui .

    Marie Claude

    08 h 01, le 17 septembre 2020