Rechercher
Rechercher

Libye

L'UE intercepte un cargo soupçonné de violer l'embargo

L'UE intercepte un cargo soupçonné de violer l'embargo

Des combattants fidèles au GNA chargent un canon, à Espiaa, à environ 40 kilomètres au sud de Tripoli, le 29 avril 2019. Photo d'archives Mahmud Turkia, AFP

Un navire de la mission européenne Irini chargée de contrôler l'embargo sur les armes décrété contre la Libye a intercepté jeudi matin un cargo des Emirats arabes unis, soupçonné de violer cet embargo, indique un communiqué de cette mission.

Des membres de la mission Irini "ont intercepté le cargo à 07H00, dans les eaux internationales, à 150 km au nord de la ville libyenne de Derna", précise le communiqué. "Le navire est parti du port de Sharjah, aux Emirats arabes unis, et se dirigeait vers Benghazi, en Libye. Le MV Royal Diamond 7 transportait du carburant pour les avions, devant vraisemblablement être utilisé à des fins militaires", poursuit le communiqué de la mission militaire Irini dont le siège opérationnel se trouve à Rome.

"Ce carburant est considéré comme du +matériel militaire+ par l'ONU", ajoute le communiqué. L'opération a été menée par une frégate allemande, FGC Hamburg, avec le soutien de la frégate italienne Margottini.

Le cargo intercepté, qui bat pavillon des îles Marschall, sera accompagné jusqu'à un port de l'UE "pour approfondir l'enquête", ajoute le communiqué. La Libye est en proie au chaos depuis la chute de Mouammar Khadafi en 2011. Elle est déchirée entre camps rivaux: le gouvernement d'union (GNA) à l'Ouest, reconnu par l'ONU, et un pouvoir à l'Est incarné par le maréchal Khalifa Haftar, soutenu par une partie du Parlement élu et son président, Aguila Saleh.

Le GNA est soutenu par la Turquie tandis que le camp Haftar est appuyé par les Emirats arabes unis, la Russie et l'Egypte.


Un navire de la mission européenne Irini chargée de contrôler l'embargo sur les armes décrété contre la Libye a intercepté jeudi matin un cargo des Emirats arabes unis, soupçonné de violer cet embargo, indique un communiqué de cette mission.

Des membres de la mission Irini "ont intercepté le cargo à 07H00, dans les eaux internationales, à 150 km au nord de la ville...