Poème d’ici

Prière pour B

Prière pour B

© Assadour

Abdellatif Laâbi s'est associé à Issa Makhlouf dès le lendemain de la catastrophe du 4 août pour lancer un appel au monde entier afin « que vive le Liban des Lumières ». Cet appel signé par des dizaines d'intellectuels et d'écrivains du monde entier a été traduit et publié dans les quotidiens de plusieurs pays. Il nous propose ici un extrait d'un long poème écrit en 1982 alors que la guerre civile faisait rage, hommage à Beyrouth qui garde toute sa force et sa pertinence aujourd'hui.

Vers toi Beyrouth

nos moignons

les étoiles filantes de nos yeux

et la nuée de rêves-oiseaux-lyres

qui nous picorent le cerveau

Vers toi, cette nuit méconnaissable

où nous trimons pour revigorer le ciel

de nouvelles constellations

Vers toi, nos maladies honteuses

nos pustules et nos lèpres

Vers toi, la stérilité qui a frappé nos dons visionnaires

Vers toi, nos murmures inaudibles

dans la cohue du mépris et de l’orgueil

Vers toi, notre silence trempé comme l’acier

rutilant d’impitoyables interrogations

Vers toi, notre caravane de misères

de parias ceints de leur suaire

payant le tribut du péché originel

décrété par les zélateurs de l’imposture

Vers toi, ce qui reste de nos vieux réflexes

d’hommes pensants

ne connaissant d’autre refuge que cette Terre

qui a recueilli nos aïeux

leur a donné le goût de vivre aimer lutter

leur a donné la passion

de l’émerveillement et des merveilles

fruits du cœur et de la main

Vers toi, notre inconditionnelle appartenance

notre chant de terriens

blessés dans la foi de leur dignité

Vers toi, notre transparence d’hommes

sans étiquette de race religion couleur

hommes seulement, se présentant

devant l’impressionnante balance de justice

Vers toi, notre bouleversement

ce cœur de tourterelle palpitant

que nous déposons dans ta paume avant de nous retirer

pour que tu rendes, en ton âme et conscience

ton jugement véridique


Abdellatif Laâbi s'est associé à Issa Makhlouf dès le lendemain de la catastrophe du 4 août pour lancer un appel au monde entier afin « que vive le Liban des Lumières ». Cet appel signé par des dizaines d'intellectuels et d'écrivains du monde entier a été traduit et publié dans les quotidiens de plusieurs pays. Il nous propose ici un extrait d'un long poème écrit...

commentaires (0)

Commentaires (0)