Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Audit de la BDL

Wazni signe les contrats avec Alvarez & Marsal, KPMG et Oliver Wyman

Wazni signe les contrats avec Alvarez & Marsal, KPMG et Oliver Wyman

Le ministre démissionnaire des Finances, Ghazi Wazni, signant le 1er septembre 2020 les contrats d'audit. Photo tirée du compte Twitter de M. Wazni

Le ministre démissionnaire des Finances, Ghazi Wazni, a signé mardi les contrats d'audit de la Banque du Liban avec trois cabinets d'audit internationaux. L’audit de la BDL – surtout son volet juricomptable – est l'une des principales mesures que le Fonds monétaire international souhaite voir mises en œuvre pour pouvoir répondre favorablement à la demande d’assistance financière formulée par le Liban début mai.

La signature de ces contrats "constitue une étape cruciale attendue sur le chemin de la réforme et de la lutte contre la corruption", a écrit le président Michel Aoun sur son compte Twitter. "Comme je m'étais engagé à suivre ce dossier jusqu'à la signature, je réitère mon engagement à le suivre jusqu'à sa mise en application", a-t-il poursuivi.

M. Wazni a signé un contrat avec le réseau de cabinets d’audit KPMG, basé aux Pays-Bas, pour l’aspect purement comptable , un autre avec le cabinet de conseil américain en stratégie Oliver Wyman, spécialiste des services financiers . Pour le volet forensic accounting ou juricomptabilité, c'est avec Alvarez & Marsal qu'un contrat a été signé. Ce cabinet américain est plutôt expert dans le redressement managérial (turnaround management), l’optimisation de performances et la restructuration d’entreprise mais a commencé à renforcer ses capacités dans le domaine de la juricomptabilité il y a quelques années.

L'audit de la BDL est également l'une des demandes formulées par le président français Emmanuel Macron, qui entame ce mardi le deuxième et dernier jour de sa visite.


Le ministre démissionnaire des Finances, Ghazi Wazni, a signé mardi les contrats d'audit de la Banque du Liban avec trois cabinets d'audit internationaux. L’audit de la BDL – surtout son volet juricomptable – est l'une des principales mesures que le Fonds monétaire international souhaite voir mises en œuvre pour pouvoir répondre favorablement à la demande d’assistance financière...