Rechercher
Rechercher

Yémen

Les journalistes « attaqués de toutes parts », accuse l’ONU

Le Haut-Commissariat de l’ONU aux Droits de l’homme a dénoncé hier les « attaques de toutes parts » visant les journalistes au Yémen, égrenant les exactions recensées ces dernières semaines entre détentions arbitraires, violences et condamnations à mort. « Les journalistes sont attaqués de toutes parts. Ils sont tués, battus ou portés disparus ; ils sont harcelés et menacés ; et ils sont emprisonnés et condamnés à mort pour avoir simplement tenté de faire la lumière sur la brutalité de cette crise », a fustigé la haute-commissaire Michelle Bachelet, dans un communiqué. Depuis début avril, « le bureau des Droits de l’homme des Nations unies a recensé un assassinat, un enlèvement, trois cas d’arrestation et de détention arbitraires, la condamnation à mort de quatre journalistes (...) et l’emprisonnement de six autres, trois agressions physiques et menaces de violence physique », détaille-t-elle. Depuis le début du conflit en mars 2015, le bureau des Droits de l’homme de l’ONU a recensé 357 violations des droits de l’homme et abus contre des journalistes, dont 28 meurtres.


Le Haut-Commissariat de l’ONU aux Droits de l’homme a dénoncé hier les « attaques de toutes parts » visant les journalistes au Yémen, égrenant les exactions recensées ces dernières semaines entre détentions arbitraires, violences et condamnations à mort. « Les journalistes sont attaqués de toutes parts. Ils sont tués, battus ou portés disparus ; ils sont...

commentaires (0)

Commentaires (0)