Rechercher
Rechercher

Liban

Crise : Berry "ne semble pas pessimiste", affirme Raad

Crise : Berry

Le député Mohammad Raad, chef du bloc parlementaire du Hezbollah. Photo ANI

Le député Mohammad Raad, chef du groupe parlementaire du Hezbollah, a affirmé mardi à l'issue d'un entretien à Aïn el-Tiné avec le président de la Chambre, Nabih Berry, que ce dernier lui avait "semblé optimiste" quant à une amélioration de la situation pour le Liban, qui traverse la pire crise économique de son histoire moderne.

"L'impression que donne le président Berry, c'est qu'il n'est pas pessimiste" au sujet de la crise politique que traverse le pays, a indiqué Mohammad Raad. "Les causes internes de la crise sont connues, et il y a en a d'autres, relatives au blocus imposé au Liban par des parties extérieures, elles aussi connues, qui soutiennent les projets israéliens", a-t-il affirmé, en allusion au renforcement des sanctions américaines contre le parti chiite et les personnes et entités qui le soutiennent. "Notre unité est la base pour lutter contre ces projets", a assuré Mohammad Raad.

Au sujet des moyens de traverser la crise économique, le député du Hezbollah a indiqué que Nabih Berry ne veut pas mettre "la charrue avant les bœufs, à la différence de certains autres". "Si nous nous reposons sur des mécanismes qui permettent de faire en sorte que le bœuf tire la charrue, nous parviendrons à des solutions qui permettront d'alléger le fardeau, de préserver l'argent des déposants et de redynamiser l'économie", a ajouté Mohammad Raad.


Le député Mohammad Raad, chef du groupe parlementaire du Hezbollah, a affirmé mardi à l'issue d'un entretien à Aïn el-Tiné avec le président de la Chambre, Nabih Berry, que ce dernier lui avait "semblé optimiste" quant à une amélioration de la situation pour le Liban, qui traverse la pire crise économique de son histoire moderne.

"L'impression que donne le président...