Rechercher
Rechercher

Médias

Lancement d’une plate-forme gouvernementale pour contrer les fausses informations

Lancement d’une plate-forme gouvernementale pour contrer les fausses informations

Lors du forum sur la lutte contre les fausses informations, organisé hier au Grand Sérail. Photo Dalati et Nohra

« Fact Check Lebanon » est la nouvelle plate-forme électronique lancée hier par la ministre de l’Information, Manal Abdel Samad, pour la lutte contre les fausses informations au Liban. Cette initiative couronne la campagne « Corrigez l’information » menée pour lutter contre les « fake news » liées au coronavirus, en coopération avec l’Unicef, le PNUD et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

À cette occasion, un forum sur la lutte contre les fausses informations a été organisé hier au Grand Sérail, en présence notamment du ministre de la Santé, Hamad Hassan, de la secrétaire générale adjointe des Nations unies à la communication globale, Melissa Fleming, de la représentante de l’Unicef au Liban, Yukie Mokuo, de la représentante de l’OMS au Liban, Imane Shankiti, ainsi que de nombreuses personnalités.

Dans une allocution, Mme Abdel Samad a déploré « les attaques verbales » dont sont victimes le Grand Sérail et le Premier ministre, Hassane Diab, et qui ont pour objectif d’« induire en erreur l’opinion publique ». Elle a souligné que les réseaux sociaux constituent « un environnement propice et un terrain fertile pour propager toutes sortes d’informations ». « Désormais, il est devenu facile de manipuler les informations, photos, vidéos ou messages vocaux, a-t-elle ajouté. D’où l’importance de l’autocensure. À l’ère du numérique, chaque individu est responsable de tout ce qu’il formule. Il est également responsable de toute information, image ou vidéo qu’il contribue à diffuser. »

Notant que le forum a pour objectif de « lutter contre les campagnes de désinformation basées sur les rumeurs et les fausses informations », Mme Abdel Samad a constaté que « si nous ne pouvons pas arrêter ces campagnes, nous pouvons au moins les limiter ». D’où le développement de la page électronique « Fact Check Lebanon » sur le site de l’Agence nationale d’information, une agence relevant, donc, du ministère de l’Information...

« Cette plate-forme sera à la disposition de toute personne qui voudrait s’assurer d’une information qui lui paraît douteuse », a tenu à préciser la ministre. Deux tables rondes ont été organisées dans le cadre de ce forum sur la lutte contre les fausses informations en général et sur les « fake news » liées à la pandémie du coronavirus en particulier.

« Fact Check Lebanon » est abrité sur le site de l’ANI :

https ://factchecklebanon.nna-leb.gov.lb/


« Fact Check Lebanon » est la nouvelle plate-forme électronique lancée hier par la ministre de l’Information, Manal Abdel Samad, pour la lutte contre les fausses informations au Liban. Cette initiative couronne la campagne « Corrigez l’information » menée pour lutter contre les « fake news » liées au coronavirus, en coopération avec l’Unicef, le...

commentaires (0)

Commentaires (0)