Rechercher
Rechercher

Transport

La MEA fête son premier Airbus A321neo

La MEA fête son premier Airbus A321neo

Le président du conseil d’administration de la MEA, Mohmmad el-Hout, s’adressant aux journalistes. À sa droite, le ministre des Travaux Publics et des Transports, Michel Najjar, hier à l’AIB. Photo J.R.B.

En provenance de Hambourg (Allemagne), le nouvel Airbus A321neo de la compagnie aérienne libanaise Middle East Airlines (MEA) a été accueilli hier en grande pompe sur le tarmac de l’aviation générale de l’Aéroport international de Beyrouth (AIB). Le ministre des Travaux Publics et des Transports, Michel Najjar, a ainsi rencontré le président du conseil d’administration de la MEA, Mohammad el-Hout, à son arrivée, avant de visiter l’intérieur de l’appareil en compagnie du directeur des ventes de la société Airbus pour le Levant et l’Afrique, Hadi Akoum.

« Cet avion est le premier des neuf appareils que MEA recevra successivement dans les mois à venir », a déclaré M. Hout, soulignant que la cabine a été conçue par des « volontaires libanais ». Avec une capacité de 240 personnes, la MEA a choisi de limiter celle-ci à 160 passagers (132 en classe économique et 28 en classe affaires) qui pourront alors profiter au mieux du « luxe » à disposition, dont une connexion internet et des divertissements fournis par Panasonic. De plus, les moteurs de ces Airbus, conçus par Pratt & Whitney, permettent une réduction des émissions de dioxyde de carbone, augmentent l’efficacité de la consommation énergétique et apaisent le bruit au sol de 50 %. M. Najjar a quant à lui décrit l’avion comme « un symbole du Liban », apportant « espoir et optimisme » à la nation « qui ne mourra pas ».

Outre ces 10 Airbus A321neo, la MEA avait annoncé en juin 2019 avoir commandé quatre Airbus A321 XLR pour 2023, devenant la première compagnie à passer commande de ce nouveau type d’appareil, et quatre A330neo-900, attendus à partir de 2021. MEA, dont le capital appartient à 99 % à la banque Intra (Intra Investment Company), qui est détenue par la Banque du Liban, possède actuellement une flotte de 18 appareils, 13 A320 et 5 A330.


En provenance de Hambourg (Allemagne), le nouvel Airbus A321neo de la compagnie aérienne libanaise Middle East Airlines (MEA) a été accueilli hier en grande pompe sur le tarmac de l’aviation générale de l’Aéroport international de Beyrouth (AIB). Le ministre des Travaux Publics et des Transports, Michel Najjar, a ainsi rencontré le président du conseil d’administration de la...

commentaires (2)

De quel argent a t on paye ces avions ? C est ahurissant Est ce l argent des dépositaires des banques ?????

Robert Moumdjian

05 h 50, le 12 juillet 2020

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • De quel argent a t on paye ces avions ? C est ahurissant Est ce l argent des dépositaires des banques ?????

    Robert Moumdjian

    05 h 50, le 12 juillet 2020

  • C'est bien le paradoxe du Liban: en pleine crise, quand tout va si mal, on reçoit un nouvel avion.... Mabrouk quand même à la MEA, en espérant que nous aurons tous la possibilité de le découvrir!

    NAUFAL SORAYA

    06 h 33, le 11 juillet 2020