Rechercher
Rechercher

Liban

Tentes dressées devant le siège d'EDL, mouvements de protestation au Sud


Tentes dressées devant le siège d'EDL, mouvements de protestation au Sud

Manifestation devant le siège d'Electricité du Liban à Mar Mikhael à Beyrouth. Photo d'archives Joao Sousa.

Plusieurs protestataires ont dressé des tentes mardi devant le siège d’Électricité du Liban, dans le quartier de Mar Mikhael à Beyrouth, pour crier leur colère contre le rationnement du courant en vigueur dans tout le pays.

Ils ont assuré que leur mouvement se poursuivra de manière pacifique jusqu'à ce que le courant soit assuré dans toutes les régions. Les forces de l'ordre sont présentes sur place et négocient avec les manifestants afin qu'ils démontent leur tentes.  Plus tôt dans la journée, des échauffourées sont survenues devant le siège d'EDL entre des manifestants et les forces de l'ordre.

A Saïda, des protestataires ont par ailleurs coupé la route de Miyé Miyé à l'aide de pneus enflammés pour protester contre le rationnement du courant et de l'eau.  Toujours au Liban-Sud et pour les mêmes raisons, des habitants de plusieurs régions, dont Naamé et Baawerta, ont organisé un rassemblement devant une station de relais à Mechref. Ils ont assuré que leur manifestation est "ouverte jusqu'à ce que le courant soit rétabli 24/24". 

"Le courant électrique est transféré vers d'autres localité et les habitants de nos villages sont privés d'électricité toute la journée et toute la nuit. Ces villages vivent depuis plus de dix jours dans une obscurité permanente", ont-ils indiqué menaçant de recourir à l'escalade. L'autoroute a également été coupée au niveau de Naamé, sur ses deux voies. 

L'électricité est sévèrement rationnée depuis plusieurs jours au Liban, en raison notamment de la pénurie de mazout, due entre autres à la contrebande vers la Syrie et à des problèmes d'ouverture de lignes de crédit pour payer les importations. A l'issue du Conseil des ministres, le ministre de l’Énergie, Raymond Ghajar, a annoncé que l'approvisionnement en courant commencera à s'améliorer à partir de mercredi, avec l'arrivée dès ce soir d'un premier pétrolier. Il a souligné que trois autres tankers devraient arriver dans les jours suivants.


Plusieurs protestataires ont dressé des tentes mardi devant le siège d’Électricité du Liban, dans le quartier de Mar Mikhael à Beyrouth, pour crier leur colère contre le rationnement du courant en vigueur dans tout le pays.

Ils ont assuré que leur mouvement se poursuivra de manière pacifique jusqu'à ce que le courant soit...