Rechercher
Rechercher

Irak

Nouvelles roquettes contre des intérêts américains malgré des arrestations

De nouvelles roquettes ont visé des intérêts américains en Irak, a annoncé hier l’armée, une reprise des hostilités une semaine après la libération d’une dizaine de combattants pro-Iran interpellés lors d’un coup de filet censé mettre un coup d’arrêt à ces attaques. « Une roquette Katioucha a été tirée en direction de la zone verte » de Bagdad où siège l’ambassade des États-Unis, indique un communiqué de l’armée. « Elle s’est abattue sur une maison, y blessant un enfant », selon la même source. Au même moment, ajoute le texte, « les forces irakiennes ont pu saisir des roquettes et des rampes de lancement positionnées pour une attaque contre la base militaire de Taji », qui abrite des soldats américains au nord de Bagdad. Ces tirs ont eu lieu à l’issue d’une journée durant laquelle de fortes explosions ont résonné à intervalles réguliers. Ces nouvelles hostilités sont un défi lancé au gouvernement de Moustafa al-Kazimi, en poste depuis deux mois et déjà engagé dans un bras de fer avec les anti-Washington en Irak.



De nouvelles roquettes ont visé des intérêts américains en Irak, a annoncé hier l’armée, une reprise des hostilités une semaine après la libération d’une dizaine de combattants pro-Iran interpellés lors d’un coup de filet censé mettre un coup d’arrêt à ces attaques. « Une roquette Katioucha a été tirée en direction de la zone verte » de Bagdad où siège...

commentaires (0)

Commentaires (0)