Rechercher
Rechercher

Israël

Le premier diplomate bédouin se dit victime d’agression à Jérusalem

Le premier diplomate bédouin de l’histoire d’Israël a été plaqué au sol par un agent de sécurité, qui a ensuite placé un genou sur son cou, dans le centre de Jérusalem, ont rapporté hier les médias et un ministre israélien. Ishmael Khaldi, 49 ans, premier diplomate bédouin israélien, qui a été en poste à San Francisco (États-Unis) entre 2006 et 2009 avant de devenir conseiller de l’ex-ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, a été pris à partie jeudi dernier à la gare routière de Jérusalem. Selon la plainte déposée à la police israélienne par le diplomate et à laquelle le quotidien Yediot Aharonot a eu accès, M. Khaldi prenait un selfie à l’entrée de la gare lorsque des gardes lui ont demandé d’arrêter. Selon le directeur de la gare routière, le diplomate avait essayé de « faire de la provocation » et refusé le contrôle exigé à l’entrée de ce lieu public, suscitant ainsi l’intervention des gardes. « Ce matin, j’ai parlé à Ishmael Khaldi, un diplomate de longue date et estimé, à la suite de l’incident violent qu’il a vécu à la gare routière de Jérusalem, et je lui ai offert tout mon soutien », a réagi hier sur Twitter le chef de la diplomatie israélienne Gabi Ashkenazi.



Le premier diplomate bédouin de l’histoire d’Israël a été plaqué au sol par un agent de sécurité, qui a ensuite placé un genou sur son cou, dans le centre de Jérusalem, ont rapporté hier les médias et un ministre israélien. Ishmael Khaldi, 49 ans, premier diplomate bédouin israélien, qui a été en poste à San Francisco (États-Unis) entre 2006 et 2009 avant de devenir...

commentaires (0)

Commentaires (0)