Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Aoun décore à titre posthume Salah Stétié de l'Ordre national du mérite

Le grand poète, essayiste, critique d'art et ancien diplomate libanais Salah Stétié. Photo d'archives Michel Sayegh

Le président libanais, Michel Aoun, a rendu jeudi hommage à Salah Stétié, grand poète, essayiste, critique d’art et ancien diplomate libanais d’expression française décédé mardi à Paris à l’âge de 91 ans, en le décorant à titre posthume de l'Ordre national du mérite.
"Sa présence restera limpide et sa pensée marquera les générations à venir", a dit le chef de l'Etat, selon le compte Twitter de la présidence de la République.

"Le Liban a perdu l'une des principales figures de la culture et la pensée, l'ambassadeur, l'écrivain, le poète Salah Stétié. Je présente, au nom du ministère des Affaires étrangères, mes condoléances les plus chaleureuses à la famille du défunt", a pour sa part écrit le chef de la diplomatie libanaise, Nassif Hitti.

Salah Stétié, grand officier de la Légion d’honneur en France, est décédé mardi. Hier, aucune réaction officielle n'avait été enregistrée, même si de nombreux hommages lui ont été rendus au sein de la classe politique libanaise.

Né à Beyrouth le 28 décembre 1929, Salah Stétié était une grande figure de la poésie contemporaine dont l’œuvre, écrite en français, est traduite dans la plupart des grandes langues d’Europe ainsi qu’en arabe.  Fondateur et responsable pendant des années de l’hebdomadaire culturel L’Orient Littéraire, diplomate longtemps en poste à Paris, ancien délégué permanent du Liban à l’Unesco puis ambassadeur au Maroc, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères à Beyrouth et ambassadeur à La Haye, Salah Stétié a obtenu en 1995 le Grand Prix de la francophonie, décerné par l’Académie française.

 


Le président libanais, Michel Aoun, a rendu jeudi hommage à Salah Stétié, grand poète, essayiste, critique d’art et ancien diplomate libanais d’expression française décédé mardi à Paris à l’âge de 91 ans, en le décorant à titre posthume de l'Ordre national du mérite."Sa présence restera limpide et sa pensée marquera les générations à venir", a dit le chef de...