Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient

Covid-19 : La lutte sera longue, prévient l’OMS

La lutte contre le nouveau coronavirus sera longue, a averti hier l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui met en garde contre tout relâchement des États impatients de relancer leurs économies plongées dans la récession par des semaines de confinement.

« Ne vous y trompez pas : nous avons encore un long chemin à parcourir. Ce virus nous accompagnera pendant longtemps », a prévenu le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, redoutant le « danger » de la « complaisance » face à une pandémie qui a fait plus de 180 000 morts dans le monde depuis son apparition en Chine en décembre.

La course mondiale à l’élaboration d’un vaccin, à laquelle participent toutes les nations et tous les grands laboratoires et firmes pharmaceutiques, a été relancée mercredi avec le feu vert donné par l’autorité fédérale allemande chargée de la certification des vaccins à un essai clinique sur les humains par le laboratoire BioNTech en lien avec le géant américain Pfizer. Actuellement, cinq projets de vaccin dans le monde en sont aux essais sur des humains, mais la mise au point d’une formule efficace et sûre ne devrait pas prendre moins de douze à 18 mois, estiment les experts.

La grande ville du nord du Nigeria, Kano, a, elle, décidé d’évacuer quelque 250 000 enfants des rues pour freiner la propagation du coronavirus et de les renvoyer dans leurs villages. Ces enfants, venus pour certains dès l’âge de six ans apprendre le Coran auprès de maîtres religieux dans des écoles non agréées, appelées Almajiri, doivent se débrouiller seuls, généralement en mendiant ou en effectuant de petits boulots. Avec le confinement, il n’y aura pas de rassemblements pour de grands repas du soir (iftar), pas de prière nocturne à la mosquée (tarawih), pas de réunions entre amis jusque tard dans la nuit, pas de voyage dans les villes saintes de l’islam pendant le ramadan qui démarrait hier dans certains pays et aujourd’hui dans d’autres. Le président du Tadjikistan, pays qui assure être épargné par la pandémie du nouveau coronavirus, a de son côté appelé hier à ne pas jeûner pendant le ramadan pour ne pas se rendre vulnérable aux « maladies infectieuses ».



La lutte contre le nouveau coronavirus sera longue, a averti hier l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui met en garde contre tout relâchement des États impatients de relancer leurs économies plongées dans la récession par des semaines de confinement.« Ne vous y trompez pas : nous avons encore un long chemin à parcourir. Ce virus nous accompagnera pendant...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut