Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Libération du gouverneur palestinien de Jérusalem



Le gouverneur palestinien de Jérusalem, Adnan Gheith. Photo d'archives AFP Menahem Kahana

La police israélienne a libéré lundi soir sous caution le gouverneur palestinien de Jérusalem arrêté la veille pour des "activités" politiques "illégales", liées selon lui à la lutte contre le nouveau coronavirus.

Adnane Gheith avait été arrêté dimanche matin à son domicile de Silwan, quartier populaire de Jérusalem-Est, par la police israélienne qui le soupçonne d'avoir mené "des activités palestiniennes à Jérusalem, ce qui est illégal".

Il a été arrêté pour des activités menées par son bureau pour lutter contre la propagation de la pandémie de Covid-19, a plaidé son avocat Rami Othman, sans détailler ces activités.

"S'il faut payer pour protéger notre peuple et sa sécurité et limiter la propagation du coronavirus, alors c'est le moindre des maux", a déclaré le gouverneur dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux peu après sa libération. "La chose la plus importante c'est que notre peuple se porte bien", a-t-il ajouté.

Le vice-gouverneur de Jérusalem, Abdullah Siyam, a indiqué à l'AFP que la libération avait été obtenue moyennant notamment une caution de 15.000 shekels (environ 4.000 euros).

Les activités de l'Autorité palestinienne, dont M. Gheith est un responsable, à Jérusalem sont considérées comme illégales par Israël. Il s'agissait dimanche de la 7e fois en 18 mois que Adnan Gheith était arrêté.

Cette affaire, qui intervient en pleine crise du nouveau coronavirus qui a contaminé plus de 8.900 personnes en Israël et plus de 250 en Territoires palestiniens, s'inscrit dans la querelle sur le statut de Jérusalem.

Israël a pris le contrôle de Jérusalem-Est en 1967 à l'issue de la guerre des Six jours, avant de l'annexer. Mais cette annexion n'est pas reconnue par la majeure partie de la communauté internationale qui considère la partie orientale comme un territoire occupé.

Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l'Etat auquel ils aspirent et rejettent en ce sens le "plan Trump" pour le Proche-Orient qui prévoit de faire de l'entièreté de Jérusalem la capitale "indivisible" d'Israël.


La police israélienne a libéré lundi soir sous caution le gouverneur palestinien de Jérusalem arrêté la veille pour des "activités" politiques "illégales", liées selon lui à la lutte contre le nouveau coronavirus.

Adnane Gheith avait été arrêté dimanche matin à son domicile de Silwan, quartier populaire de Jérusalem-Est, par la...