Rechercher
Rechercher

Monde

Israël autorise officiellement les visites en Arabie saoudite

Le ministre israélien de l’Intérieur, Arié Dery, en 2015 à Jérusalem. Gali Tibbon/Photo d’archives

Israël a officiellement autorisé hier ses ressortissants à se rendre en Arabie saoudite pour des séjours religieux ou d’affaires, un nouveau signe de rapprochement entre ces deux puissances régionales unies dans leur opposition à l’Iran.

Les Israéliens, juifs et musulmans, pouvaient déjà se rendre en Arabie saoudite à des fins religieuses et commerciales en passant par un pays tiers comme la Jordanie – située entre les deux pays et seul État arabe, avec l’Égypte, à avoir conclu un accord de paix avec l’État hébreu. Mais Israël n’avait jamais approuvé officiellement ces voyages. Le ministre de l’Intérieur Arié Dery « a signé pour la première fois un décret autorisant les Israéliens à se rendre en Arabie saoudite », a déclaré son bureau dans un communiqué. Cette décision, prise en accord avec les forces de sécurité et diplomatiques, va permettre de délivrer des permis de sortie vers l’Arabie saoudite « à des fins religieuses pendant le hajj et la omra», les pèlerinages musulmans. Les Israéliens souhaitant se rendre dans le royaume saoudien « pour participer à des réunions d’affaires ou chercher des investissements » seront autorisés à le faire pendant une période pouvant aller jusqu’à 90 jours, a ajouté le ministère. Ils devront dans ce cas avoir « organisé leur entrée » en Arabie saoudite au préalable et détenir une invitation d’un corps gouvernemental, a précisé cette source.

Riyad n’entretient pas de relations diplomatiques officielles avec l’État hébreu. Les pays arabes ont historiquement fait du règlement de la question palestinienne la condition d’une normalisation avec Israël. Mais, au cours des dernières années, les deux pays ont noué des liens en raison notamment de leur ennemi commun dans la région : l’Iran. Les autorités saoudiennes n’ont pas réagi hier à l’annonce des autorités israéliennes. Plus tôt dimanche, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a par ailleurs félicité Mohammad al-Issa, secrétaire général de la Ligue islamique mondiale (LIM), un organisme considéré comme le bras diplomatique de l’Arabie saoudite, pour avoir assisté cette semaine au 75e anniversaire de la libération du camp nazi d’Auschwitz. « C’est un autre signe de changement dans l’attitude des acteurs islamiques et, bien sûr, des États arabes envers l’Holocauste et le peuple juif », a déclaré M. Netanyahu aux journalistes avant une réunion hebdomadaire de son cabinet.

Israël a officiellement autorisé hier ses ressortissants à se rendre en Arabie saoudite pour des séjours religieux ou d’affaires, un nouveau signe de rapprochement entre ces deux puissances régionales unies dans leur opposition à l’Iran.Les Israéliens, juifs et musulmans, pouvaient déjà se rendre en Arabie saoudite à des fins religieuses et commerciales en passant par un pays tiers...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut