Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Yeux visés lors des heurts dans le centre-ville : Germanos ordonne une enquête



Photo prise dans le centre-ville de Beyrouth, le 19 janvier 2020. / AFP / PATRICK BAZ

Le commissaire du gouvernement près le Tribunal militaire, le juge Peter Germanos, a ordonné mardi l'ouverture d'une enquête aux fins de savoir quel agent des forces de l'ordre a blessé les manifestants au niveau des yeux lors des heurts du week-end écoulé dans le centre-ville de Beyrouth.

Le juge Germanos a informé tous les services de sécurité qu'ils avaient pour devoir d'enquêter et dévoiler l'identité du tireur afin que des mesures légales soient prises à son encontre.

Au cours des heurts du week-end dernier, des protestataires ont été atteints à l’œil par des balles en caoutchouc. Deux jeunes, Ayman et Rabih, ont perdu l’usage d’un œil.

Une campagne de solidarité avec les manifestants blessés a fait le buzz hier sur les réseaux sociaux, sous le hashtag : "Arrêtez de viser les yeux".


Le commissaire du gouvernement près le Tribunal militaire, le juge Peter Germanos, a ordonné mardi l'ouverture d'une enquête aux fins de savoir quel agent des forces de l'ordre a blessé les manifestants au niveau des yeux lors des heurts du week-end écoulé dans le centre-ville de Beyrouth.

Le juge Germanos a informé tous les services de sécurité qu'ils avaient pour devoir...