Dernières Infos

Les Emirats condamnent la décision turque d'envoyer des soldats en Libye

Photo REUTERS/Esam Omran Al-Fetori

Les Emirats arabes unis ont condamné vendredi la décision turque d'envoyer des militaires en Libye, accusant Ankara de "violer" le droit international et de menacer la "stabilité" de la région, selon l'agence de presse officielle.

Les députés turcs ont voté jeudi une motion permettant au président Recep Tayyip Erdogan d'envoyer des militaires en Libye pour soutenir le gouvernement d'union nationale (GNA), basé à Tripoli, contre les forces de l'homme fort de l'Est libyen, le maréchal Khalifa Haftar, soutenu par Abou Dhabi.

"Les Emirats arabes unis condamnent la décision turque d'envoyer des forces militaires en Libye, en violation flagrante du droit international", a indiqué l'agence de presse officielle WAM, citant un communiqué du ministère émirati des Affaires étrangères.

Ce dernier "a mis en garde contre les répercussions de toute intervention militaire turque en Libye", qualifiée de "menace claire pour la sécurité nationale arabe et la stabilité du pourtour méditerranéen", selon WAM.

La Libye est plongée dans le chaos avec des luttes de pouvoir et des milices armées qui font la loi depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi après une révolte populaire dans le sillage du Printemps arabe.

Le pays est devenu le théâtre d'une lutte d'influence entre deux camps: d'un côté, la Turquie et le Qatar, qui appuient le GNA de Fayez al-Sarraj, et de l'autre l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et l'Egypte, qui soutiennent les forces du maréchal Haftar.

La décision du parlement turc a suscité la "grave inquiétude" de l'Union européenne et conduit le président américain Donald Trump à mettre en garde Ankara contre toute "interférence étrangère" en Libye.

En novembre 2019, des experts de l'ONU ont affirmé dans un rapport confidentiel que les Emirats arabes unis, la Jordanie et la Turquie ont violé l'embargo sur les armes imposé depuis 2011 en Libye.


Les Emirats arabes unis ont condamné vendredi la décision turque d'envoyer des militaires en Libye, accusant Ankara de "violer" le droit international et de menacer la "stabilité" de la région, selon l'agence de presse officielle.

Les députés turcs ont voté jeudi une motion permettant au président Recep Tayyip Erdogan d'envoyer des militaires en Libye pour soutenir le...