Auto

Brèves

OLJ
07/12/2019

Jacky Ickx et Tom Kristensen au panthéon de la FIA

Jacky Ickx et Tom Kristensen en tête, 29 champions du monde d’endurance ont fait leur entrée cette semaine au panthéon de la Fédération internationale de l’automobile (FIA). Ces pilotes, pour la plupart victorieux aux 24 Heures du Mans, rejoignent les 33 champions du monde de F1 et les 17 de rallye qui ont été intronisés dans ce panthéon depuis son inauguration par la FIA, il y a deux ans dans son siège parisien place de la Concorde, au pied des Champs-Élysées. Parmi les 29 distingués, Fernando Alonso, déjà intronisé en F1, mais donc aussi en endurance après son sacre tout frais au championnat du monde 2019. « Je suis très heureux, très fier d’être ici », a déclaré Alonso. « Il y a toutes les générations : les jeunes, les anciens. On fait tous partie (…) du même clan », a souligné Ickx, sextuple vainqueur des 24 H du Mans entre 1969 et 1982. Kristensen, qui a détrôné Ickx en portant à 9 le record de victoires au Mans, partage le même avis : « C’est formidable d’être aux côtés de champions plus anciens et de pouvoir les saluer (…). » En plus des espaces leur rendant hommage aux sièges de l’institution, à Paris donc mais aussi à Genève, une galerie numérique célèbre également ces champions du monde de l’endurance sur internet (https://halloffame.fia.com/).

Pékin vise 25 % de véhicules électriques en 2025

La Chine ambitionne de vendre « environ 25 % » de véhicules électriques ou hybrides en 2025, selon un projet de directive publié mardi dernier par le ministère de l’Industrie, sachant que moins de 5% du parc automobile chinois est équipé de ces nouvelles technologies. Le géant asiatique, plus grand marché automobile mondial, cherche à réduire ses émissions polluantes et à réduire sa dépendance envers le pétrole étranger. Mais il a supprimé cette année des subventions à l’achat de véhicules propres – une décision qui s’est soldée par un repli de 34 % sur un an des ventes de voitures électriques en septembre dernier, selon l’Association chinoise des fabricants d’automobiles (CAAM). Le pays cherche cependant à accroître son parc de véhicules à énergies nouvelles, selon le projet de directive couvrant la période 2021-2035. Ce projet est ouvert aux commentaires publics jusqu’au 9 décembre. Un précédent objectif fixé en 2017 visait à parvenir à un ratio de 20% de véhicules à énergie propre en 2020. Le document du ministère chinois de l’Industrie ne précise pas si le pays est ou non en passe d’atteindre cet objectif. Mais, selon les chiffres de la CAAM, la proportion de véhicules électriques et hybrides représentait moins de 5 % du marché total ces derniers mois.

À la une

Retour à la page "Auto"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants