Universités

Tollé autour de l’annulation d’une conférence de Nahas à l’USJ

Un tollé a éclaté sur les réseaux sociaux autour de l’annulation d’une conférence qui devait être donnée hier à midi par l’ancien ministre Charbel Nahas, l’une des figures de la révolte du 17 octobre, à l’amphithéâtre François Bassil du campus de l’innovation et du sport de l’Université Saint-Joseph, rue de Damas, à l’invitation de l’amicale de la faculté des sciences économiques (FSE).

Contacté par L’OLJ, Charbel Nahas a précisé que l’annulation de cette conférence lui avait été communiquée la veille par un membre de l’amicale. Il a ajouté que le doyen de la FSE, Joseph Gemayel, lui a proposé de donner cette même conférence dans la tente de l’université au centre-ville, ce qu’il a refusé parce que la place est vide à cette heure-ci de la journée.

À ce propos, l’USJ a publié un communiqué dans lequel elle affirme que, « afin d’assurer à tous ses étudiants un environnement de travail serein », elle a décidé « le gel des activités à caractère politique organisées par les clubs et les amicales d’étudiants au sein des campus de l’université ».

En ce qui concerne cette conférence en particulier, l’USJ rappelle qu’elle « était organisée par l’amicale des étudiants de la FSE sans avoir respecté la procédure en vigueur qui exige d’obtenir l’accord préalable du recteur ».

« Malgré cela, poursuit le texte, et par respect pour la stature de M. Nahas, l’administration centrale de l’université a proposé à l’amicale de maintenir la conférence mais de la délocaliser au centre-ville (…). Cette proposition a été approuvée par l’amicale mais s’est heurtée au refus de M. Nahas qui n’a plus voulu donner la conférence dans ces conditions. »


Un tollé a éclaté sur les réseaux sociaux autour de l’annulation d’une conférence qui devait être donnée hier à midi par l’ancien ministre Charbel Nahas, l’une des figures de la révolte du 17 octobre, à l’amphithéâtre François Bassil du campus de l’innovation et du sport de l’Université Saint-Joseph, rue de Damas, à l’invitation de l’amicale de la faculté des...

commentaires (0)

Commentaires (0)