Dernières Infos

Gaza : décès d'un neuvième membre d'une famille décimée dans des frappes israéliennes

Manifestation à Chicago en faveur des Palestiniens de Gaza. Photo Scott Olson/Getty Images/AFP

Un Palestinien blessé dans une frappe israélienne sur la bande de Gaza a succombé à ses blessures, devenant le neuvième membre décédé de sa famille, a annoncé vendredi le ministère de la Santé dans l'enclave.

Mohammed Abou Malhous al-Sawarka, 40 ans, est décédé après avoir été blessé dans "le massacre dans lequel huit membres" de sa famille ont été tués à leur domicile le 14 novembre, lors d'une opération israélienne dans la bande de Gaza, a déclaré dans un communiqué Achraf al-Qoudra, porte-parole du ministère. Son frère Rasmi Abou Malhous, 45 ans, a été tué avec ses deux épouses et ses cinq enfants dans la frappe qui a également fait une dizaine de blessés à Deir al-Balah, dans le centre de l'enclave palestinienne, selon le communiqué.

L'armée israélienne a annoncé l'ouverture d'une enquête, avançant que selon les informations dont elle disposait lors de la frappe, "il n'était pas prévu que celle-ci fasse des victimes civiles". Les autorités israéliennes ont indiqué avoir visé Rasmi Abou Malhous, présenté comme un "commandant" du Jihad islamique. Mais le groupe armé palestinien avait affirmé que ce dernier était "connu comme une personne affiliée au Jihad islamique mais qu'il n'était pas un commandant".

La flambée de violence avait débuté le 12 novembre après une opération menée par Israël contre un haut commandant du Jihad islamique, mouvement jugé par Israël moins puissant mais plus radical que le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza.
Le Jihad islamique a répliqué par une salve de roquettes sur Israël, suite auxquelles l'armée israélienne a multiplié les frappes visant, selon elle, des éléments du mouvement à Gaza. Les affrontements ont fait 35 morts dans l'enclave et aucun en Israël, cible de 450 roquettes. Le Jihad islamique et l'Etat israélien ont approuvé un cessez-le-feu précaire.


Un Palestinien blessé dans une frappe israélienne sur la bande de Gaza a succombé à ses blessures, devenant le neuvième membre décédé de sa famille, a annoncé vendredi le ministère de la Santé dans l'enclave.

Mohammed Abou Malhous al-Sawarka, 40 ans, est décédé après avoir été blessé dans "le massacre dans lequel huit membres" de sa famille ont été tués à leur...