Dernières Infos

Syrie : 11 combattants dont sept étrangers tués dans les dernières frappes israéliennes, selon l'OSDH

Photo publiée le 20 novembre 2019 par l'agence Sana montrant les batteries de défense anti-aérienne syriennes ripostant à une attaque israélienne. AFP PHOTO / HO / SANA

Onze combattants, dont sept étrangers, ont été tués dans les raids nocturnes israéliens à Damas et dans sa banlieue contre des positions du régime syrien et de forces iraniennes alliées, a rapporté mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Nous ne pouvons pas confirmer si les sept étrangers sont tous Iraniens ou des combattants pro-iraniens de diverses nationalités", a ajouté auprès de l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, une ONG qui dispose d'un vaste réseau de sources dans le pays. Il a aussi fait état de quatre civils blessés dans ces frappes, dont trois sortis des décombres après la destruction de leur maison par une frappe, selon M. Abdel Rahmane.

Ces raids israéliens ont notamment visé l'aéroport militaire de Mazzé à Damas, où "des batteries anti-aériennes appartenant à l'armée syrienne ont été détruites", a ajouté la même source. Autres cibles visées: des dépôts d'armes appartenant aux forces iraniennes al-Qods, dans les environs de Kesswé, au sud de Damas, ainsi qu'un autre dépôt près d'Al-Qadissiya, dans l'ouest de Damas, d'après l'OSDH.

L'armée israélienne a revendiqué tôt mercredi matin une série de frappes aériennes de "grande ampleur" contre des sites militaires en Syrie, "en réponse" à des tirs de roquettes la veille.

Mardi, le système de défense antimissile israélien avait intercepté quatre roquettes tirées de Syrie "par des éléments iraniens" en direction du nord d'Israël, selon l'armée israélienne.

Depuis le début en 2011 du conflit en Syrie, Israël bombarde régulièrement des positions du régime de Bachar el-Assad ainsi que des cibles dans ce pays liées à l'Iran et au Hezbollah, alliés de Damas.


Onze combattants, dont sept étrangers, ont été tués dans les raids nocturnes israéliens à Damas et dans sa banlieue contre des positions du régime syrien et de forces iraniennes alliées, a rapporté mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Nous ne pouvons pas confirmer si les sept étrangers sont tous Iraniens ou des combattants pro-iraniens de diverses...