Rechercher
Rechercher

Liban

Corruption : le procureur financier engage des poursuites contre un responsable de l'AIB


Le président de l'Agence pour la sécurité de l'aviation civile à l'Aéroport international de Beyrouth, Omar Kaddouha. Photo tirée de la page LinkedIn de M. Kaddouha

Le procureur financier libanais, le juge Ali Ibrahim, a lancé mercredi des poursuites pour blanchiment d'argent et échange de pots-de-vin contre le président de l'Agence pour la sécurité de l'aviation civile à l'Aéroport international de Beyrouth, Omar Kaddouha, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). 

Aucune précision n'a été fournie de savoir si ces accusations se réfèrent à des affaires bien précises. Le dossier a été transféré devant le premier juge d'instruction de Beyrouth, pour que les enquêtes nécessaires soient menées. 

Le juge Ibrahim a déjà lancé dernièrement plusieurs procédures contre des responsables et sociétés accusés de corruption. Hier encore, il a engagé des poursuites contre l'ancien ministre Fayez Chokr (Parti syrien national social) pour "négligence dans l’exercice de sa fonction", suite à une plainte déposée par le collectif d’avocats "Moutahidoun". Le groupe rapporte que "M. Chokr, qui est médecin de métier, était enregistré auprès de la Caisse nationale de Sécurité sociale en tant que médecin observateur sans avoir jamais honoré sa mission", révèle une source proche du dossier à L’Orient-Le Jour. Lundi, le procureur avait engagé des poursuites judiciaires contre le Conseil du développement et de la reconstruction (CDR) et plusieurs sociétés pour gaspillage de fonds publics dans le dossier du barrage de Brissa, sur les hauteurs de Denniyé (Liban-Nord). Ce barrage n’a jamais été en mesure, depuis son inauguration en 2001, de stocker efficacement de l’eau.

Depuis 21 jours, les Libanais réclament, par dizaines de milliers, la chute de la classe dirigeante, accusée de corruption.


Le procureur financier libanais, le juge Ali Ibrahim, a lancé mercredi des poursuites pour blanchiment d'argent et échange de pots-de-vin contre le président de l'Agence pour la sécurité de l'aviation civile à l'Aéroport international de Beyrouth, Omar Kaddouha, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). 

Aucune précision n'a été fournie de savoir si...