X

Dernières Infos

Berry : Le Liban ne peut pas rester bloqué

Liban
OLJ
23/10/2019

Le président du Parlement libanais, Nabih Berry, a affirmé mercredi que le pays ne pouvait pas rester bloqué, alors que les manifestants investissent les rues depuis jeudi dans un mouvement de contestation contre le pouvoir inédit depuis des années.

"M. Berry a insisté sur le fait que le pays ne peut plus supporter de rester bloqué", a déclaré Ali Bazzi, député du mouvement Amal du chef du Parlement à l'issue de la réunion hebdomadaire avec des députés à Aïn el-Tiné, mettant en garde contre le vide "car il n'y a rien d'autre derrière", selon des propos de M. Berry cités par M. Bazzi.

Par ailleurs, le leader d'Amal, l'une des cibles privilégiées des manifestants qui protestent contre la corruption de la classe politique, a affirmé que "la situation est très favorable à l'établissement d'un Etat civil et à l'adoption d'une loi électorale à la proportionnelle faisant du Liban une circonscription unique".



À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les dessous de la parenthèse Mohammad Safadi

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

UKAid veut augmenter ses aides aux PME libanaises

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants