X

Dernières Infos

Israël arrête deux responsables palestiniens à Jérusalem

AFP
14/10/2019

La police israélienne a arrêté lundi le gouverneur palestinien de Jérusalem Adnan Gheith et le secrétaire général du parti Fatah dans la Ville sainte, Shadi Mutour, a annoncé leur avocat, Mohammed Mahmoud.

Le porte-parole de la police israélienne a affirmé à l'AFP que "deux représentants ont été arrêtés par la police et ont été interrogés", sans plus de détails.

Selon Me Mahmoud, les deux responsables palestiniens ont été arrêtés à l'aube et restent en détention jusqu'à 20H00 (17H00 GMT), les Israéliens leur reprochant des activités au nom de l'Autorité palestinienne à Jérusalem.

L'Autorité palestinienne, basée en Cisjordanie occupée par Israël et dominée par le Fatah, n'a selon la loi israélienne aucun pouvoir d'agir à Jérusalem.

Le gouverneur palestinien de Jérusalem n'exerce donc aucune autorité sur la ville, y compris la partie orientale, palestinienne, annexée par Israël. Mais il est un haut responsable de l'administration palestinienne et son gouvernorat comprend une partie de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé et contigu à Jérusalem.

Adnan Gheith a été arrêté à plusieurs reprises par les autorités israéliennes pour le même motif.

Israël occupe Jérusalem-Est depuis 1967 et l'a ensuite annexé, ce qui n'a jamais été reconnu par la communauté internationale.

Quelque 320.000 Palestiniens vivent à Jérusalem-Est et espèrent y établir la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants