Rechercher
Rechercher

Émigration

Après les Tripolitains, de jeunes Palestiniens protestent devant l’ambassade du Canada

Les protestataires, hier, devant l’ambassade du Canada. Photo ANI

Des dizaines de réfugiés palestiniens souhaitant émigrer se sont rassemblés hier devant le siège de l’ambassade du Canada, à Jal el-Dib, pour réclamer que le pays leur ouvre ses portes. La veille, l’ambassadrice du Canada, Emmanuelle Lamoureux, avait publié un tweet conseillant aux candidats à l’émigration au Canada d’être vigilants pour ne pas se laisser leurrer. « Malheureusement, beaucoup de désinformation circule ces jours-ci à propos de l’immigration au Canada. Ne vous faites pas avoir », avait-elle écrit. Mme Lamoureux retweetait pour l’occasion un tweet publié par l’immigration canadienne (le ministère canadien des Affaires étrangères) qui invitait les candidats à l’immigration au Canada à ne pas croire les rumeurs sur une entente entre les États-Unis et le Canada pour l’accueil de Palestiniens. « De la désinformation circule selon laquelle les États-Unis auraient une entente avec le Canda pour accueillir 100 000 Palestiniens. C’est faux et l’accord invoqué n’existe pas. Pour des renseignements précis sur la façon d’émigrer, consultez : Canada.ca/immigration », précisait IRCC (Immigrations, réfugiés et citoyenneté Canada).

Le 30 août, plus d’une centaine de jeunes Libanais, originaires de Tripoli, s’étaient rassemblés devant le siège de la chancellerie. Une représentante de l’ambassade avait alors rencontré les manifestants et leur avait demandé de remettre une lettre officielle précisant leurs revendications.

Dans un communiqué, l’ambassade du Canada avait ensuite rappelé qu’elle n’acceptait pas directement les demandes d’émigration, appelant ces jeunes à consulter le site internet de la représentation canadienne pour avoir toutes les informations nécessaires.


Des dizaines de réfugiés palestiniens souhaitant émigrer se sont rassemblés hier devant le siège de l’ambassade du Canada, à Jal el-Dib, pour réclamer que le pays leur ouvre ses portes. La veille, l’ambassadrice du Canada, Emmanuelle Lamoureux, avait publié un tweet conseillant aux candidats à l’émigration au Canada d’être vigilants pour ne pas se laisser leurrer....

commentaires (0)

Commentaires (0)