X

Agenda

« Stop the bleed » va former les citoyens à sauver des vies

Sécurité routière
OLJ
18/07/2019

Les ministres de l’Intérieur et de la Santé, Raya el-Hassan et Jamil Jabak, ont lancé hier, avec l’association Road for Life et sa présidente Zeina Kassar Kassem, le premier programme de formation, destiné à stopper les hémorragies sur les routes. « Stop the bleed » permettra à chaque passant, chaque automobiliste ayant suivi cette formation de 50 minutes, de sauver la vie d’un accidenté de la route victime d’hémorragie. Une opération de secours qui nécessitera des gestes simples, dans l’attente de l’équipe de secours qui transportera les blessés à l’hôpital. « Sauver la vie d’un blessé est facile si on intervient rapidement pour stopper une hémorragie », a affirmé pour l’occasion le ministre Jabak, qui est également médecin. « Nul besoin pour ce faire d’être médecin », a-t-il assuré.

À son tour, la ministre Raya el-Hassan a observé que le nombre de victimes des accidents de la route est en augmentation inquiétante. « Rien que durant les cinq premiers mois de l’année, on a dénombré 195 morts et 2 184 blessés », a-t-elle regretté, insistant sur « la nécessité d’appliquer le nouveau code de la route ». « Pour ce faire, il faut commencer par mettre en place les mécanismes d’application de la loi, ce que nous faisons actuellement », a-t-elle promis. Et d’insister également sur la nécessité d’activer le Comité national pour la sécurité routière, de développer le système d’apprentissage de la conduite et de transformer les bureaux d’apprentissage en véritables écoles de conduite routière.

À la une

Retour à la page "Agenda"

Dernières infos

Les signatures du jour

Impression de Fifi ABOU DIB

Cartables

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants