X

Dernières Infos

Le bloc du Liban fort "votera en faveur du budget" 2019, annonce Bassil

Liban
OLJ
15/07/2019

Le chef du Courant patriotique libre (CPL, fondé par le chef de l'Etat, Michel Aoun), a annoncé lundi que les députés du bloc du Liban fort, majoritairement constitué de membres du CPL, allaient "voter en faveur du budget" pour 2020 lors de la séance plénière de cette semaine "bien qu'ils ne soient pas d'accord sur certains points". 

"Nous avons consacré notre réunion à réviser le projet de budget" pour l'année en cours, a annoncé M. Bassil à l'issue d'une réunion du bloc du Liban fort, à Sin el-Fil. "Le gouvernement s'était mis d'accord sur le budget. Nous étions mécontents du texte mais, avions fini par nous mettre d'accord sur la version qui a été envoyée en commission", a-t-il ajouté, précisant que cette commission avait effectué "un travail très sérieux". "Aujourd'hui, notre position est claire quant au budget : nous ne sommes pas satisfaits de certains points, mais nous voterons en faveur du budget et n'adopterons pas de position populiste, comme le font d'autres parties", a annoncé le ministre des Affaires étrangères. Il a affirmé l'importance de "finaliser ce budget et l'adopter, dans ses aspects positifs et négatifs, afin de se consacrer désormais à l'étude du budget pour l'exercice 2020". 

La Chambre doit se réunir mardi, mercredi et jeudi afin d'approuver le texte de loi de finances pour l'année en cours, dont l'étude a été finalisée en commission parlementaire la semaine dernière.

Le chef du CPL a espéré que le pourcentage de déficit public par rapport au PIB atteint par la commission des Finances à l'issue de son examen du texte, "ne va pas remonter" lors de la séance plénière du Parlement consacrée à son adoption. Alors que le gouvernement avait prévu un déficit de 7,59% du PIB, la commission était parvenue à faire baisser ce chiffre à 6,59%. 

Il a appelé à "rétablir la confiance" de la communauté internationale vis-à-vis du Liban et "permettre l'amélioration de la classification" du pays par les agences de notation. Dans ce contexte, il a exhorté à ce que les discussions sur le budget 2020 "commencent en septembre et se terminent conformément aux délais constitutionnels". "Le budget 2020 devra s'attaquer aux mêmes problèmes (que les budgets précédents), à savoir la dette publique, les dépenses du secteur public, la diminution du déficit lié à l'électricité et la question des dépenses que nous n'avons pas pu réduire cette année en raison d'un refus politique", a souligné M. Bassil. "Tout cela devra être accompli dans le prochain budget", a-t-il appelé. 



Pas de blocage du gouvernement
En ce qui concerne le gouvernement, dont les réunions ont été suspendues depuis les affrontements interdruzes de Qabr Chmoun, qui ont divisé la classe politique libanaise, Gebran Bassil a réaffirmé que son parti "n'a pas bloqué la tenue du dernier Conseil des ministres". "Nous n'avons pas du tout la volonté de paralyser le travail du gouvernement", a-t-il poursuivi, soulignant que c'est le Premier ministre, Saad Hariri qui insiste pour ne pas tenir de réunion du Conseil avant de parvenir à une solution politique suite à ces incidents. 

Le 30 juin, alors que des partisans du leader druze et chef du Parti socialiste progressiste Walid Joumblatt s'opposaient à la venue dans certains villages du caza de Aley de Gebran Bassil, des échanges de tirs ont eu lieu à Qabr Chmoun entre le convoi du ministre d’État pour les Affaires des réfugiés, Saleh Gharib, allié de M. Bassil et membre de la formation du député druze Talal Arslane, et des partisans joumblattistes. Deux personnes se trouvant dans le convoi de M. Gharib sont décédées des suites de leurs blessures. Depuis, Talal Arslane, qui parle d'"embuscade" et de "tentative d'assassinat" du ministre Gharib, exige que les auteurs des violences soient déférés devant la Cour de justice, une instance d'exception. Ce que son rival Walid Joumblatt et ses alliés refusent catégoriquement. Le cabinet ne s'est plus réuni depuis les  événements de la Montagne, en raison de ces divergences.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants