X

Dernières Infos

Aucune complaisance envers les personnes embauchant illégalement des étrangers, affirme Abousleiman

liban
OLJ
10/07/2019

Le ministre libanais du Travail, Camille Abousleiman, a affirmé mercredi que le ministère ne ferait preuve d'aucune complaisance à l'égard des personnes embauchant de manière illégale des étrangers, alors que le délai accordé aux entreprises employant des non-Libanais pour finaliser les permis de travail de ces derniers a expiré aujourd'hui.

"Nous avons pu voir que le plan du ministère du Travail (présenté début juin pour régulariser l'embauche d'étrangers, ndlr) a été bien accueilli, des centaines de Libanais ayant été embauchés dans un grand nombre d'entreprises et de sociétés", a affirmé M. Abousleiman. Avec ce plan, le but du ministère n'est pas "de mettre un terme à l'embauche de main d'oeuvre étrangère, mais de l'organiser, et que les travailleurs étrangers obtiennent un permis de travail, lorsque cela leur est légalement permis", a-t-il ajouté. Le ministre a souligné qu'à partir de ce mercredi, le ministère ne ferait preuve d'"aucune complaisance envers les violations de la loi découvertes par les inspecteurs". "Ne perdez pas votre temps à essayer de trouver des pistons qui vous permettront d'éviter des inspections ou de faire annuler des amendes", a-t-il mis en garde les entreprises libanaises. 

Début juin, le ministre du Travail avait annoncé la mise en application du plan de son ministère pour lutter contre la main d’œuvre étrangère illégale. En parallèle, le projet de budget pour l'année en cours, actuellement à l'étude en commission parlementaire après son approbation par le gouvernement, prévoit l'augmentation des frais de permis de travail pour les travailleurs étrangers, notamment pour les Syriens et les Palestiniens. Mi-juin, le ministre avait exhorté les industriels libanais à "embaucher trois Libanais chaque fois qu'ils embauchent un étranger. 


À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les dessous de la parenthèse Mohammad Safadi

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

UKAid veut augmenter ses aides aux PME libanaises

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants