X

Dernières Infos

Une correspondance amoureuse de Charles Aznavour aux enchères en France

AFP
24/06/2019

Lettres, cartes postales, télégrammes... : la correspondance sentimentale du chanteur Charles Aznavour adressée entre 1958 à 1964 à un amour de jeunesse sera proposée aux enchères vendredi en France, a annoncé la maison de ventes parisienne Cornette de Saint-Cyr.

Datés de Venise, Athènes, Rio, Moscou, Montréal, Rome, New York ou Istanbul, 42 lettres, 9 cartes postales et autant de télégrammes, représentant 118 pages manuscrites, sont estimés entre 30.000 et 40.000 euros.

"C'est un remarquable et merveilleux ensemble de lettres amoureuses du chanteur au début de sa gloire à une jeune beauté. Charles Aznavour lui écrit pour lui dire qu'il pense à elle, il dit ses journées, la fatigue, les décalages horaires, les tournées, des petits mots de rien, la vie..." souligne l'expert Olivier Devers.

La maison de ventes Cornette de Saint-Cyr a été chargée de cette dispersion par la destinataire de ces lettres, Claude Maissiat, qui à 20 ans a rencontré Charles Aznavour dans les coulisses de la salle parisienne de l'Alhambra en 1958.

"Je me suis installé une chambre comme j'ai le secret avec électrophone, magnétophone, table de travail, machine à écrire et comme je n'ai pas de piano, j'ai acheté une guitare bon marché", raconte ainsi Charles Aznavour, décédé en octobre 2018.

Cette correspondance est exposée en libre accès mardi, mercredi et jeudi de 11H00 à 18H00 avenue Hoche à Paris.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Une semaine décisive pour le gouvernement

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants