X

Dernières Infos

Le cercueil du patriarche Sfeir réalisé par Rudy Rahmé sera remplacé lors des funérailles

Liban
OLJ
16/05/2019

Le cercueil du patrarche Nasrallah Sfeir, réalisé par le sculpteur libanais Rudy Rahmé à partir de bois d'olivier de la vallée de Qannoubine et de roche de Bkerké, sera remplacé par un cercueil plus simple lors des funérailles qui doivent se tenir aujourd'hui à 17h.

"Le cercueil du patriarche Sfeir (...) sera remplacé par un autre plus simple et plus léger, de sorte à correspondre à la vie modeste qu'a menée le patriarche", a expliqué à la chaîne LBCI Walid Ghayyad, le responsable de la communication du siège patriarcal maronite de Bkerké.

Le cercueil réalisé par Rudy Rahmé, sur lequel figure une sculpture à l'image du visage du patriarche, pèse 220 kg.

Dans une réaction à la chaîne MTV, M. Rahmé s'est réjoui de cette nouvelle, et s'est félicité que son œuvre d'art sera exposée à Reyfoun, le village natal du patriarche Sfeir, dans le musée du cardinal.

Par ailleurs, M. Ghayyad a précisé que les condoléances à Bkerké s'achèvent à 13h. A 16h25, le cercueil du patriarche émérite sera sorti de l'église et acheminé vers la cour extérieure où les funérailles auront lieu.

Le patriarche Sfeir est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à près de 99 ans. Il était connu pour son opposition farouche à la présence syrienne au Liban et pour son engagement en faveur de la réconciliation entre druzes et chrétiens. Depuis dimanche, les hommages et condoléances, tant sur le plan national qu'international, se poursuivent et deux jours de deuil officiel ont été décrétés hier et aujourd'hui.

Mgr Sfeir avait été élu en 1986 chef de l'Eglise maronite, la plus grosse communauté chrétienne du Liban, alors déchiré par la guerre civile. "Patriarche d'Antioche et de tout l'Orient", il avait été nommé cardinal de l'Eglise catholique en 1994 par le pape Jean-Paul II. Il avait présenté sa démission au Vatican en 2011 à l'âge de 90 ans.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La délicate position du Liban aux rencontres de La Mecque

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants