X

Dernières Infos

Manifestation à Awkar contre la visite de Pompeo au Liban

OLJ
21/03/2019

À l’appel du Parti communiste libanais (PCL), des dizaines de personnes ont manifesté jeudi devant l'ambassade des Etats-Unis au Liban, à Awkar, dans le Metn, pour protester contre la visite du secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, vendredi à Beyrouth dans le cadre d'une tournée régionale.

Les manifestants ont scandé des slogans pro-palestiniens et anti-US, accusant les États-Unis de vouloir imposer leurs projets au Liban. "L'Amérique terroriste" ou encore "Américains, vos projets ne passeront pas", criaient-ils lors de ce rassemblement organisé devant le siège de l'ambassade où les mesures de sécurité ont été renforcées.
Jeudi, plus tôt dans la journée, l'ambassade des États-Unis au Liban avait appelé à la vigilance.

En décembre 2017, une manifestation contre la décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, avait dégénéré en violences à Awkar, non loin du siège de l'ambassade US.

De son côté, Mike Pompeo a estimé jeudi en Israël, avant de poursuivre sa tournée régionale par Beyrouth, que le Hezbollah était une menace pour la stabilité du Moyen-Orient. Reçu par le président israélien Reuven Rivlin à Jérusalem, le chef de la diplomatie américaine a dit considérer le Hezbollah, le mouvement palestinien Hamas et la milice yéménite des houthis - qui bénéficient tous du soutien de Téhéran - comme "des entités représentant des risques pour la stabilité du Moyen-Orient et pour Israël".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants