X

Dernières Infos

Algérie : le président de la Commission de l'UA salue le "caractère "pacifique" des manifestations



AFP
15/03/2019

Le président de la Commission de l'Union africaine Moussa Faki a salué vendredi le "caractère pacifique" des manifestations menées par les Algériens contre la prolongation sine die du mandat du président Abdelaziz Bouteflika au-delà du terme prévu.

"Le Président se félicite du caractère pacifique des manifestations, qui témoigne d'une grande maturité et d'un esprit élevé de responsabilité de la part du peuple algérien et de tous les acteurs concernés", a indiqué la Commission de l'UA dans un communiqué. M. Faki "se félicite" par ailleurs de la décision de M. Bouteflika, annoncée lundi, de ne pas briguer un cinquième mandat à la tête de l'Algérie. M. Faki "lance un appel au dialogue national pour la réalisation du nécessaire consensus pour la mise en oeuvre diligente de ces réformes dans la paix, la stabilité et la continuité de l'État".

Âgé de 82 ans, M. Bouteflika est affaibli par les séquelles d'un AVC qui l'empêchent de s'adresser aux Algériens depuis 2013 et rendent ses apparitions publiques rares. La contestation actuelle, inédite en 20 ans de pouvoir de M. Bouteflika, a été déclenchée le 22 février après la décision du chef de l'Etat de briguer un cinquième mandat. Lundi soir, M. Bouteflika a finalement annoncé renoncé à se présenter pour un cinquième mandat, mais il a aussi reporté la présidentielle prévue initialement le 18 avril en Algérie, prolongeant de fait sine die son mandat actuel.

Vendredi, les Algériens sont dès lors à nouveau descendus massivement dans la rue, pour le quatrième vendredi consécutif de contestation nationale contre le chef de l'Etat.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La lutte d’influence américano-russo-iranienne bat son plein

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué