Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

40 camions évacuent hommes, femmes et enfants du réduit de l’EI

Des camions évacuant, hier, des hommes, des femmes et des enfants de l’ultime réduit du groupe État islamique (EI) dans l’Est syrien. Rodi Said/Reuters

Plus de 40 camions transportant des hommes, mais surtout des femmes et des enfants, ont quitté hier l’ultime réduit du groupe État islamique (EI) dans l’Est syrien, sous la supervision des forces arabo-kurdes qui espèrent proclamer bientôt leur victoire contre les jihadistes acculés.

Sur une position des Forces démocratiques syriennes (FDS), près de Baghouz, une équipe de l’AFP a vu passer le convoi à sa sortie de ce village, où l’EI est retranché dans une poche d’un demi-kilomètre carré. À bord des véhicules se trouvent des femmes en niqab noir et des enfants aux vêtements couverts de poussière qui dévorent parfois un bout de pain. Le vent fait voler les cheveux des fillettes, et soulève un pan de niqab, dévoilant une robe bleue. Interrogé sur la situation dans la poche jihadiste, l’un des hommes lâche un laconique « pas bien ».

À Baghouz, les combattants de l’EI ne tiennent plus que quelques pâtés de maisons, où ils sont retranchés dans des tunnels, au milieu d’un océan de mines. Mais des civils y sont toujours présents, principalement des femmes et des enfants de jihadistes, que les combattants kurdes et arabes des FDS, soutenus par la coalition internationale emmenée par Washington, cherchent à faire sortir. Adnane Afrine, un porte-parole des FDS, estime à plus de 2 000 le nombre de personnes encore dans le réduit, sans préciser la proportion de civils. « Nous attendons la fin des évacuations de civils pour donner l’assaut », a indiqué un autre porte-parole des FDS, Mustafa Bali, espérant que ces sorties se termineraient « aujourd’hui ou demain ».


Plus de 40 camions transportant des hommes, mais surtout des femmes et des enfants, ont quitté hier l’ultime réduit du groupe État islamique (EI) dans l’Est syrien, sous la supervision des forces arabo-kurdes qui espèrent proclamer bientôt leur victoire contre les jihadistes acculés.

Sur une position des Forces démocratiques syriennes (FDS), près de Baghouz, une équipe de...

commentaires (0)

Commentaires (0)