X

Dernières Infos

Une escort girl bélarusse affirmant détenir des secrets sur Tump expulsée de Thaïlande

AFP
17/01/2019

Une escort girl bélarusse qui avait assuré avoir des révélations à faire sur le rôle de la Russie dans les élections américaines a été expulsée de Thaïlande jeudi après sa condamnation pour "coaching sexuel", ont annoncé les autorités à Bangkok.

Anastasia Vachoukevitch, mannequin plus connue sous le pseudonyme de Nastia Rybka, a été arrêtée fin février avec neuf autres étrangers qui organisaient des cours de "formation sexuelle" dans la station balnéaire de Pattaya. Elle a été condamnée mardi à une amende alors qu'elle risquait plusieurs années de prison.

L'affaire avait pris un tour étrange quand l'intéressée avait assuré s'être rendue en Thaïlande après s'être trouvée mêlée à un scandale politique avec le magnat russe de l'aluminium Oleg Deripaska, qui fut un temps proche de l'ex-directeur de campagne du président américain Donald Trump, Paul Manafort.

Elle avait ensuite affirmé être en possession des "pièces manquantes du puzzle" sur les accusations concernant l'aide que le Kremlin aurait apporté à Donald Trump pendant la campagne ayant débouché sur sa victoire en 2016.

Les révélations annoncées ne sont jamais arrivées et le mannequin a été accusée d'avoir voulu faire parler d'elle. De fait, elle a fait les gros titres de la presse internationale.

L'escort girl de haut vol ayant fréquenté l'élite politique russe a également des ennuis judiciaires en Russie. Elle a perdu un procès en diffamation intenté par le milliardaire Deripaska pour avoir diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo semblant le montrer sur son yatch en pourparlers avec un homme ressemblant à Sergueï Prikhodko, qui était alors vice-Premier ministre russe.

L'opposant russe Alexeï Navalny avait mis en avant cette vidéo dans une enquête, accusant l'ancien vice-Premier ministre de "corruption" en bénéficiant des largesses d'Oleg Deripaska.

En Thaïlande, le groupe de la jeune femme organisait des cours de "formation sexuelle" sous l'égide de Alexandre Kirillov, "gourou du sexe" autoproclamé.

Elle a plaidé coupable mardi aux côtés de ses sept co-accusés de chefs multiples, dont racolage et réunion illégale. Le tribunal a ordonné leur expulsion.

Alexandre Kirillov, qui a fait office de quasi porte-parole du groupe composé essentiellement de ressortissants russes, avait affirmé en arrivant au tribunal qu'il pensait qu'ils avaient été piégés. "Je crois que quelqu'un a ordonné (notre arrestation) pour de l'argent".

Jeudi, la jeune femme et la majorité de ses co-accusés ont été placés à bord d'un vol d'Aeroflot à destination de Moscou.

Le patron des services thaïlandais de l'immigration Surachate Hakparn a déclaré que le restant des condamnés quitteraient le pays dans la soirée.

Anastasia Vachoukevitch s'était fait connaître en écrivant un livre expliquant comment séduire des hommes riches.

Moscou comme Washington ont balayé les affirmations de la mannequin.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.