Liban

La Libye décide de ne pas participer au sommet économique arabe de Beyrouth

La Libye a annoncé lundi, par son voix de son ministère des Affaires étrangères, qu'elle avait décidé de ne pas participer au sommet économique arabe, qui se tient le 20 janvier à Beyrouth, à la suite des attaques et des atteintes à son drapeau menées par des partisans du mouvement Amal, dirigé par le président du Parlement Nabih Berry.

Le porte-parole officiel du ministère libyen des AE au sein du gouvernement d'union nationale, Ahmad al-Erbed, a annoncé sur Twitter qu'il avait été décidé de ne participer "à aucun niveau" au sommet économique arabe. "Le siège de la Libye restera vacant", a-t-il ajouté.



Cette décision intervient 24 heures après que des militants Amal aient remplacé le drapeau libyen, installé sur le site qui accueillera le sommet économique arabe, au Seaside Arena (ex-Biel), par un drapeau de leur formation.

Ces derniers jours, les responsables d'Amal s'étaient déchaînés contre la Libye, accusée de ne pas fournir d'éclaircissements sur la disparition du fondateur du mouvement chiite, l'imam Moussa Sadr, lors d'une visite à Tripoli en 1978.

Vendredi, le comité en charge de l'organisation du sommet économique avait affirmé que Nabih Berry avait précédemment approuvé la venue de responsables libyens au Liban, ce que M. Berry avait aussitôt démenti.



La Libye a annoncé lundi, par son voix de son ministère des Affaires étrangères, qu'elle avait décidé de ne pas participer au sommet économique arabe, qui se tient le 20 janvier à Beyrouth, à la suite des attaques et des atteintes à son drapeau menées par des partisans du mouvement Amal, dirigé par le président du Parlement Nabih Berry.

Le porte-parole officiel du...