X

Auto

Rolls-Royce en pleine forme

OLJ
12/01/2019

La prestigieuse marque britannique de voitures de luxe Rolls-Royce a réalisé des ventes record en 2018, mais se prépare à des perturbations liées au Brexit. Le constructeur est contraint, comme les autres acteurs du secteur, d’être prêt à toute éventualité sur la sortie de l’UE prévue fin mars. Le directeur général de Rolls-Royce, Torsten Müller-Ötvös, a toutefois exclu auprès de la presse britannique tout départ du Royaume-Uni de la marque, véritable institution dans le pays. « Nous sommes ancrés au Royaume-Uni. Rolls-Royce fait partie de ce que j’appellerais “les joyaux de la couronne” industrielle britannique », a-t-il déclaré. Pour l’heure, la marque défie un marché automobile sous pression. Rolls-Royce a ainsi annoncé jeudi un bond de 22 % de ses ventes lors de l’année écoulée, les plus élevées de ses 115 années d’existence.

À la une

Retour à la page "Auto"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Liban invité à Astana : une reconnaissance de la priorité du dossier des réfugiés syriens

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants