Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Liste terroriste de l’UE : le Hamas débouté par la justice européenne

La justice européenne a rejeté hier un recours du mouvement islamiste palestinien Hamas, qui contestait une décision de l’UE de l’inscrire sur une liste d’organisations terroristes, ayant pour conséquence un gel de ses fonds. Cette décision du Conseil de l’UE (instance représentant les États membres) date de décembre 2001, après les attentats du 11-Septembre aux États-Unis. Confirmée plusieurs fois ensuite, elle a été contestée devant le Tribunal de l’UE, qui en 2014 a donné gain de cause au Hamas en annulant cette inscription pour vice de forme. S’en est suivi un débat juridique très technique qui a abouti à l’été 2017 à une annulation par la Cour de justice de l’UE du jugement de 2014. Le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, a alors annoncé, le 26 juillet 2017, son intention de « mener à bien (sa) bataille légale » pour être retiré de la liste des organisations terroristes. Amené à se prononcer à nouveau, le Tribunal de l’UE, établi à Luxembourg, a rejeté hier « le recours du Hamas concernant les actes du Conseil adoptés entre 2010 et 2014, ainsi qu’en 2017 », selon un communiqué. Contrairement à ce que soutient le Hamas, poursuit le communiqué, « la détention d’un pouvoir à la suite d’élections, la nature politique d’une organisation ou sa participation à un gouvernement ne constituent pas des motifs permettant d’échapper à l’application des règles contenues dans la position commune » de l’UE sur les entités terroristes.


La justice européenne a rejeté hier un recours du mouvement islamiste palestinien Hamas, qui contestait une décision de l’UE de l’inscrire sur une liste d’organisations terroristes, ayant pour conséquence un gel de ses fonds. Cette décision du Conseil de l’UE (instance représentant les États membres) date de décembre 2001, après les attentats du 11-Septembre aux États-Unis....

commentaires (0)

Commentaires (0)