Liban

Ordre des avocats : cinq candidats, dont un indépendant, favoris aux élections

scrutin
OLJ
17/11/2018

Cinq candidats figurent parmi les favoris pour les élections partielles de l’ordre des avocats de Beyrouth, prévues ce dimanche. Quatre nouveaux membres du conseil de l’ordre des avocats et un membre suppléant seront élus pour un mandat de trois ans par l’assemblée générale des avocats, à laquelle devraient participer près de 4 000 électeurs.

Les cinq favoris sont Fadi Haddad, soutenu par le CPL, Jamil Kambris, appuyé par le courant du Futur, Élie Hachache, soutenu par les Forces libanaises, Assaad Saïd, candidat du mouvement Amal, et Élias Bazerli, qui se présente en indépendant. Les autres postulants en lice sont Berthe Abi Rached, Gilbert Abou Abboud, Arlette Bejjani, Hussein Jaber, Rachid Kabbani, Saadeddine Khatib, Imad Martinos, Gilbert Massihi et Youssef Zeaïter. Les sortants sont Jamil Kambris, Assaad Saïd, Pierre Hanna et Zaher Azoury.

Joint par L’Orient-Le Jour, Me Bazerli, seul indépendant à figurer parmi les favoris, se présente comme un candidat « à l’écoute des besoins de ses confrères ». « J’aimerais travailler pour le renforcement des droits et privilèges des avocats ainsi que pour le renforcement du rôle national et professionnel de l’ordre des avocats, à la veille de son centenaire (4 février) », a-t-il indiqué. Outre de nombreux avocats non partisans qui désirent accorder leur voix à Me Bazerli, le courant aouniste lui a déclaré son appui.

Les combats pour les élections partielles reflètent par ailleurs les alliances politiques présentes sur le terrain : les FL et le Futur soutiennent mutuellement leurs candidats, de même le candidat d’Amal peut compter sur le CPL, et vice-versa.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : on tourne en rond !

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué